5 + 5 =…Sabo

5 juillet 2007

Une des bonnes surprises de l’année 2007 est assurément le premier album de Sabo. Riche d’influences (et lesquelles !), la musique de ce trio basé dans le Sud de la France se révèle très immédiate et étonne par son naturel, par son côté direct et brut. Rémi Saboul, un des membres du groupe nous livre un 5+5 passionnant. Et franchement, on en attendait pas moins.


> 5 disques du moment

M WARD »POST WARD (Merge Rds, 2006)
un chef d’oeuvre de mélancolie ponctué de traits de guitare twang délicatement western simplement géniaux. Mention spéciale à « Chinese translation » et »Requiem » (superbe hommage à  un disparu qu’on a envie d’avoir connu).

BRADIEN »MINOI TIARE » (autoprod/Holyrook, 2006)
collectif Barcelonais distillant une lounge instrumentale délicate comme un réveil après une sieste sous les pins parasols de Benicassim, neuf titres mélangeant guitares lignes claires, métallophone, mélodica, et bruits de vague. L’album est en téléchargement gratuit sur www.bradien.net comme quoi parfois la vraie beauté n’est pas à  vendre !

CINEMATIC ORCHESTRA »MA FLEUR » (Ninja Tune, 2007)
Une collection de thèmes instrumentaux et chantés imaginés pour un film qui n’existe pas, l’exercice est périlleux et réussi dans ce cas !

MEDESKI SCOFIELD MARTIN and WOOD »Out Louder » (Blue Note 2007)
Orgue hammond B3 poussé dans ses retranchements, guitares acides et jamais complaisantes de John Scofield sur des grooves malsains. Un disque qui devient obsédant et qu’on a du mal à  quitter. Vivement le live…

HOLDEN »Chevrotine » (village vert/2006)
Un univers sensible et captivant, une grande finesse, beaucoup de nostalgie dans cette voix si prenante et une lumière rare dans les compositions et les arrangements.. Disque de chevet.

> 5 disques pour toujours

THE UNKNOWNS »s/t » (bomp records, 1980)
Le génie de Bruce Joyner mélangé à  l’électricité pure des Unknowns, une sorte de Roy Orbisson psychédélique avec une urgence Punk. Disque fondateur injustement boudé !

THE JESUS LIZARD »Liar » (touch and go, 1992)
Un chef d’oeuvre oppressant qui vous prend au corps, le goût ultime de Duane Denison à  la guitare réponds aux outrances de David Yow sur une rythmique implacable. Ne pas rester plus d’un mois sans l’écouter !

MERCURY REV »deserter’s songs » (V2, 1995)
un génial troisième album qui a ouvert une brèche, des morceaux touchants et une fragilité qui donnent le frisson.

KENNY BURRELL »Midnight Blue » (Blue note, 1958)
l’essence même de la guitare Jazz un album nourri de blues avec une rythmique à  la souplesse latine inégalable (Ray Baretto au conga), à  écouter toutes lumières éteintes.

SERGE GAINSBOURG »confidentiel » (Philips, 1959)
Michel Gaudry à  la contrebasse et le génial Elek Backsik à  la guitare fournissent l’écrin idéal pour ces géniaux morceaux aux textes pleins de poésie (le talkie walkie, le rasoir électrique, scenic railway etc…)

Plus+
La chronique de l’album
www.saboweb.com
www.myspace.com/spaceofsabo

Envie de partager :
Publié Dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *