Chagrin dans le ciel, de Lee Hee-jae et Lee Youn-bok

chagrin.jpgLe thème de l’enfance en difficulté a souvent été utilisé dans la bande dessinée japonaise (L’école emportée et Gen d’Iroshima en sont les premiers exemples). Le manhwa ne sera pas en reste avec cette très belle adaptation du journal intime de Lee Youn-Bok dans laquelle on découvre à  travers de petits chapitres ce que fut une partie de l’enfance de l’auteur.
Dans la Corée des années 60, encore marquée par les stigmates de la guerre toute proche, Lee vit avec son père malade et sans emploi ainsi qu’avec ses trois frères. Pour faire vivre tout ce petit monde, Lee, à  peine âgé d’une dizaine d’années, est contraint de vendre des chewing-gums dans la rue, de cirer des chaussures ou encore de garder des chèvres. Mais tout ne va comme sur des roulettes, et notre garçon doit faire face à  bon nombre de difficultés, avec le risque permanent de se faire enlever ou de rencontrer la police au coin d’une rue. Mais malgré tout, Lee continue de garder espoir, d’aller à  l’école et d’apprendre…
Couronné de succès à  sa sortie en livre puis au cinéma, le récit de jeunesse de Lee Youn-Bok bouleversa le dessinateur Lee Hee-Jae (un des grands auteurs de la bande dessinée coréenne) lorsqu’il le découvrit durant sa jeunesse. C’est donc presque naturellement qu’il décida, une fois adulte, de l’adapter. Bien lui en prit, puisque ce livre paru dans la collection »Hanguk » se révèle particulièrement attrayant avec un dessin chaleureux, des couleurs douces et des personnages aux visages ronds, bien à  l’image de ce que l’on pouvait attendre de ce genre de récit. Pour l’anecdote, on notera que Lee Youn-Bok n’aura pu lire ce livre puisque celui-ci est décédé un an avant que Lee Hee-Jae n’en commence l’adaptation.

Benoît Richard

4.gif

casterman/hanguk – 232 pages, 14.75 €¬
Date de parution : juin 2007

 

Plus+
www.casterman.com

 

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *