La Marie en plastique (2e partie), de Prudhomme & Rabaté

marie_plastique2.jpgRetour dans la France profonde et au sein de la famille Garnier qui se retrouve avec un miracle sur les bras : à  savoir une vierge marie en plastique ramenée de Lourdes qui se met à  pleurer des larmes de sang. Bien évidemment la chose ne laisse pas les membres de cette famille insensible ; et selon les croyances et les opinions de chacun, le phénomène est diversement apprécié.
Et pour être sur qu’il s’agit bien là  d’un véritable miracle, il faut faire analyser le sang. Voilà  donc l’abbé du village qui part en compagnie de mamie Emilie à  la ville afin d’en savoir un peu plus sur ce sang divin…Comme à  son habitude, Pascal Rabaté dresse un portrait croustillant de petites gens aussi attachants que drôles dans une histoire qui ne manque pas de piquant et de forts en gueule, à  l’image du grand-père Edouard, communiste, mécréant et truculent bonhomme qui en en fait un des personnages les plus poilant de ce récit.
Portrait de famille, mais aussi chronique de la province ordinaire, La Marie en plastique se déguste comme un petit vin de pays, direct, franc et sans fioriture.

Benoît Richard
4.gif

Futuropolis – 72 pages 14.50€¬
Parution : juin 2007

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *