Revue de concert: Soulsavers au nouveau Casino – Paris 11 juillet 2007

C.’est sur scène que les Soulsavers révèlent la force de leur rock tout droit sorti des entrailles du désert.

Si leur musique est incarnée, les 5 musiciens quant a eux sont plutôt timides : « l’un des deux messieurs Soulsavers  » joue à  cache cache derrière un mur d’amplis, tandis que l’un des deux guitaristes et le bassiste sont de dos quasiment tout le concert. Et le ténébreux Mark Lanegan (Queen Of Stone Age et ex Screaming Trees) ne joue pas plus les bout en train. Dès son entrée sous la liesse du public, il fait corps avec son micro et n’ouvrira la bouche que pour chanter (c’est ce qu’on lui demande en même temps)!

Après quelques chansons on comprend donc qu’on est là  pour la musique et non pour un spectacle de stand up. Sous cette relation froide et formelle avec l’auditoire le groupe envoie toute sa puissance solennelle à  coup de riffs rageurs et de slides mélodiques. La voix de Mark Lanegan est quant à  elle plus caverneuse que jamais. Et ça fonctionne. Les atmosphères de leurs ballades ne sont pas sans rappeler les  » défunts  » Fields Of The Nephilim.

Après un set dense mais un peu court, qui laisse tout le monde un peu sur sa faim, les Soulsavers reviennent pour un rappel inattendu. Le texan Josh Pearson (Lift To Experience) en personne les rejoint sur scène pour une inoubliable et longue reprise du grand Johnny Cash. Un chapeau de cowboy sur sa tête hirsute (il a la même barbe que les ZZ Top) et chaussé de ses santiags, il chauffe littéralement l’audience avec ses prouesses vocales et son charisme imposant. On en oublierai presque le concert précédent. Ce rappel donne aussi la part belle aux deux choristes de gospel, qui si elles étaient restées discrètes jusqu’ici, prouvent toute l’étendue de leur talent avec un titre poignant dont elles sont les seules interprètes.

Jequel Briek

Plus+
La chronique de l’album de Soulsavers
Le site officiel
L’espace Myspace
Les vidéos sur Youtube
Les vidéos sur Dailymotion
Les vidéos sur Myspace

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *