Kissaway Trail – Kissaway Trail

kissaway.jpgLe Danemark, terre de Kissaway Trail. Qui peut encore se dire indifférent à  ces terres contrastées, abîmées et plongées dans l’obscurité la moitié de l’année par un hiver pesant ? Qui peut encore sérieusement vouloir gommer le Danemark du monde culturel ?

Certaines envies, pénibles à  vivre, peuvent surgir à  l’occasion d’acte aussi innocent et quotidien que l’écoute d’un disque. Kissaway Trail sort leur album Kissaway Trail. Onze chansons mixées par Mandy Parnell qui a notamment travaillé pour Sigur Ros, Moby ou Fat boy slim, enveloppées dans un joli package illustré par Tracy Maurice qui avait déjà  signé le visuel d’Arcad Fire. Le contexte annonçait un album intéressant et pourtant, à  l’écoute des premiers morceaux, l’ombre de Torr est venu ternir l’aura des premières impressions. Dès les premiers titres, on pense au rock soporifique des années 70, à  Génésis ou Supertramp, avec des voix aigues superposées et des violons et des petits sons de cloche et une nappe de synthé pour emporter le tout. La suite est plus convaincante. Lala song pourrait être le tube aux accents Blur quant à  Soul assassins ou 61 elles rendent un bel hommage à  la pop anglaises d’Echo and the bunnymen ou de Wedding present.

Kissaway Trail s’écoute comme un album de Ride du début des années 90 : avec une oreille qui peine à  maintenir son attention tant l’ensemble manque de relief et qui malgré quelques bonnes surprises comme Indisguise, s’ennuie un peu.

Cédric Vigneault

2.gif

Bella Union / V2 / Warner

Tracklist
01. Forever Turned Out To Be Too Long
02. Smother + Evil = Hurt
03. Tracy
04. It’S Close Up Far Away
05. La La Song
06. Soul Assasins
07. 61
08. Sometimes I’M Always Black
09. Eloquence And Elixir
10. In Disguise
11. Bleeding Hearts

Durée : 42′
Date de sortie : 23 avril 2007

Plus+
Le site officiel
L’espace Myspace

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *