Genetiks t.1, de Marazano & Ponzio

genetiks01.jpgPoursuivant dans la publication de récits de science-fiction, prévus initialement pour la collection »32″ Futuropolis présente avec »Genetiks » un récit mêlant thriller et science-fiction dans un premier tome plutôt captivant sur le thème (souvent traité au cinéma et en littérature) des manipulations génétiques .

Chercheur pour le puissant groupe pharmaceutique Genetiks, Thomas Hale consacre tout son temps à  ses recherches en travaillant notamment sur les abeilles, qu’il arrive à  faire grossir de manière impressionnant. A côté de ça, sa vie personnelle se résume à  peu de choses : quelques visites à  son père, un vieil homme acariâtre cloué dans un fauteuil roulant depuis un accident de voiture et qui semble vouloir faire payer à  son fils sa solitude. Une situation pas vraiment drôle pour Thomas, qui, en plus, apprend que son patrimoine génétique a été entièrement décodé et que désormais Genetiks possède les droits dessus puisqu’il en avait fait don à  son employeur…

Avec un savant dosage de suspense, de rebondissements, de personnages troubles et de faux-semblants, les deux auteurs nous offrent un travail très soigné qui par moment rappelle un peu le roman photo notamment à  cause des dessins Jean-Michel Ponzio. Pas si étonnant que ça en fait, puisqu’il utilise la technique du rotoscope, qui consiste à  dessiner à  partir de prises de vues de personnages réels. Un technique intéressante mais qui a ses limites, notamment quand l’action prime, ce qui est le cas ici… du coup, certaines poses paraissent presque en décalage avec le rythme du texte proposé.

Au final, ce tome 1 de »Genetiks » est un livre réussi dans l’ensemble, avec une vraie ambiance, une l’histoire prenante et solide, des couleurs bien dans le ton du récit, mais avec comme seul défaut de proposer un graphisme peut-être trop stylisé, trop froid.

Benoît Richard

3_5.gif

Genetiks, tome 1
scénario : Richard Marazano
Dessins & couleurs : Jean-Michel Ponzio
Editions Futuropolis – 104 pages, 16.50€¬
parution : juin 2007

 

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *