Nirvana mode d emploi, de Upamanyu Chatterjee

nirvana.jpgPour Bhola, Indien issu des classes moyennes, la vie n’est que sexe, l’existence n’est émaillée que de rencontres amoureuses et physiques, et n’est faite que pour le plaisir et la jouissance. Bhola ne peut envisager d’être pleinement heureux s’il n’éprouve plus de désir pour une femme ou un homme. Bhola se moque des hiérarchies sociales, et des castes sociales où l’on se défend de côtoyer des personnes de classe inférieure à  la sienne. Sa vie ne sera qu’expériences plus ou moins coquines, rencontres bizarres et riches, jusqu’au point de non-retour »

Dans notre monde occidental, Bhola serait qualifié d’épicurien, de nihiliste, voire d’obsédé sexuel. Mais nous sommes en Inde, où la recherche d’une plénitude mentale rime avec bien-être physique et recherche de plaisir. l’auteur, par contre, injecte dans son personnage immoral, bisexuel, dépressif et hors norme, la petite touche osée et surréaliste qui fait voler en éclats les traditions séculaires que nous connaissons de la civilisation hindoue.

l’auteur, Unpamanyu Chatterjee, est même un peu provocateur, au fond : à  l’exact opposé d’une littérature érotique généralement raffinée, métaphorique, son écriture est volontairement triviale, faite de nombreuses exagérations, de moments crus, vulgaires : le cul est réduit aux pulsions animales qui agitent les protagonistes, cela les maintient en vie et leur permet d’exister. Néanmoins, au fil des pages, la noirceur prend le pas sur la farce picaresque, l’excentricité insouciante laisse place aux remises en question, aux doutes »
Peut-on réellement accéder au bonheur, et à  la plénitude intérieure ? Peut-on un jour être vraiment heureux ? Et quand le sait-t-on ? Sur les derniers chapitres de cette passionnante biographie, l’auteur met en relief le caractère proprement universel qu’est notre rapport aux autres et à  l’amour : que l’on soit indien ou français, la quête du bonheur est toujours aussi difficile.

 » Nirvana mode d’emploi  » est un livre épuisant : nourri d’anecdotes drôles et coquines, de pensées plus ou moins morales, c’est surtout une impressionnante radioscopie des moeurs de l’Inde contemporaine. Malgré des passages à  vide, et des moments trop vulgaires pour emporter l’adhésion, Chaterjee signe un étonnant livre politique, érotique, et social, avec ces pincées d’énergie sauvage ou de mélancolie douce, ce lent désenchantement de l’existence qui anime Bhola, sorte de Candide priape de l’Inde moderne, personnage croquignolesque et inoubliable »Savoureux.

Jean-François Lahorgue

4.gif

Nirvana mode d’emploi, de Upamanyu Chatterjee
Traduit de l’anglais par Camille Narcisse
Editions Joëlle Losfeld – 458pages, 28 €¬
Publication : 15/3/2007

 

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *