La demeure des Gomez

demeure_gomez.jpgLes Gomez sont une famille espagnole, qui un beau jour apprend qu’ils viennent d’hériter d’une vieille… mais charmante maison de à  la campagne, avec une petite rivière juste à  coté. Pourtant, il faut se rendre à  l’évidence, quand la famille se rend sur place pour visiter la bâtisse, celle-ci a tout l’air d’une vieille bicoque abandonnée qui aurait bien besoin d’un ravalement complet. Pas démoralisé pour deux sous, l’heureux héritier, Indalecio Gomez, un peu naîf, décide se s’atteler aux travaux… et c’est là  que les ennuis vont vraiment commencer »

Même si on retrouve par moment le ton décalé et parfois absurde qui a fait le succès de Miguelanxo Prado dans ses précédentes bandes dessinée, on reste largement sur notre faim à  la lecture de cette histoire sans surprise, sans folie et dont on attendait tout de même autre chose au final.

Du coup, difficile à  croire que que »La Demeure des Gomez » ait été désignée meilleure BD au Salon international de Barcelone en 2005 tant celle-ci offre vraiment peu de surprise ni d’attrait au lecteur. A peine drôles, et assez caricaturaux dans l’ensemble, les personnages déployés ici manquent réellement de caractère dans une histoire qui en est tout autant dépourvue . Du coup on s’ennuie ferme durant les 46 pages que dure l’histoire et on se met à  regretter fortement le Prado des »chroniques absurdes » qui nous avait tant régalé. Bref, un gros ratage.

Benoît Richard

1_5.gif

La demeure des Gomez
Scénario : Miguelanxo Prado
Dessins & couleurs : Miguelanxo Prado
Traduction : Andréa Beyhaut
Editions Casterman – 64 pages, 9.80€¬
Parution : août 2007

 

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *