Le Chat dans la gorge, de Colette Pellissier

chat.jpgColette Pellissier trace le portrait d’une famille, un couple avec trois enfants, dont la vie semble ordinaire.
Il y a cet homme, affairé et tête en l’air, qui se rue chez une fleuriste pour l’anniversaire de son épouse et sent le trouble gagner toutes les parcelles de son corps devant le sourire constellé d’une miette de chocolat de la vendeuse.
Les deux garçons font du judo, cérémonieusement. Mais l’aîné se lasse et exige du cadet de mentir au moniteur pour excuser ses absences. Un mot de trop et l’orage gronde dans la cuisine …
La petite dernière, Mouna, n’aime pas rester seule dans sa chambre. Et puis, elle veut un chat à  tout prix. Ses parents refusent et même le Père Noël lui offre un … hamster !
Un chat, c’est mauvais pour Maman si elle attend un bébé dans son ventre. Car l’homme en voudrait un quatrième, un tout petit minuscule bébé, comme il dit.
Elle hésite, puis consent. Mais dans le même intervalle, elle découvre l’impensable et la petite famille sombre.

Chronique familiale, douce-amère et ensorcelante. Ce roman est bref, seulement 80 pages, décoré de chapitres aussi subtils qu’une nouvelle à  parcourir.
On découvre dans »Le chat dans la gorge » une formidable aisance à  parler du commun, sans sombrer dans l’ennui. La plume est belle, émouvante. On ne se lasse pas de tourner les pages de cette petite perle, découvrant sans cesse un éclairage nouveau sur tel ou tel personnage.
Au coeur de cette comédie, les protagonistes ne sont ni plus ni moins familiers. Leurs émotions nous touchent, leurs mensonges, leurs silences et leurs larmes aussi.
 » Comment réchauffer les mots et les caresses, comment réconcilier l’élan qui la pousse à  nouveau vers lui, et la morsure encore vive de la cicatrice qu’il a laissée en elle ?  »
Très habilement, Colette Pellissier nous évoque ce sentiment de trahison, souvent difficile à  panser, et qui bouleverse tout un foyer. Mais comme le souligne la quatrième de couverture,  » d’accrocs en ravaudages, l’étoffe familiale se réinvente sans cesse « .
Et l’idée du titre est également un puits d’intelligence, et il faudra au lecteur un peu d’intuition pour en comprendre le magnifique sens !
A découvrir !

Stéphanie Verlingue

4.gif

Le Chat dans la gorge, de Colette Pellissier
Editions Delphine Montalant – 80 pages, 12€¬
Publication :20/8/2007

 

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *