Jeanne, d’Olivier Bramanti

jeanne.jpgEtonnante idée qu’à  eu là  Olivier Bramanti : suivre un défilé du front national au coeur de Paris, le jour du la fête de Jeanne D.’arc. Armé de son appareil photo, il suit le cortège, se fond dans la foule, chante la marseillaise quand il le faut. Anonyme parmi les exaltés nostalgiques d’une certaine France, Olivier Bramanti ne perd rien de ce qu’il voit, capte des images mais aussi des sons, les voix… pour retranscrire tout ça dans un livre assez singulier.

Auteur de plusieurs livres aux éditons Amok, Olivier Bramanti s’attaque avec ce dernier à  un décorticage à  une description minutieuse d’un mouvement politique pas comme les autres. A travers ses photos et son récit, il se plonge dans l’histoire dans la mémoire de la France, et nous offre un ressenti, des impressions qu’il a pu avoir en suivent le défilé frontiste.

Brut, sans effet, avec des photos légèrement retravaillées et un texte en guise de voix-off, »Jeanne » se parcourt, se regarde, se lit comme un reportage, le regard d’un artiste sur quelque chose d’aussi effrayant que banal.

Benoît Richard

3_5.gif

Jeanne, d’Olivier Bramanti
Editions Carabas – 48 pages, 15€¬
Format italien
Publication : 25 avril 2007

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *