Wolf & Cub – Vessels

wolf_cub.jpgSi certains restent bloqués à  l’acid, Wolf & Cub eux, sont restés scotchés sur le rock heavy et psychédelique des années 70 (peut-être a cause des acids justement… va savoir). Les trois australiens, aidés par Tony Doogan, l’ingé son de Mogwai, ont délibérément utilisé du matériel de moyenne qualité, qui, couplé avec des pédales d’effets et retravaillé en studio, donne ce son un peu crade et rugueux.

Le mythique 4AD, en signant Wolf & Cub, tente à  nouveau de revenir sur le devant de la scène grâce au défrichage de groupes expérimentaux. On se souvient des premières références du label: My Bloody Valentine et Cocteau Twins au milieu des années 80, et plus récemment TV On The Radio ou encore Scott Walker dont l’album The Drift pousse le son dans ses derniers retranchements.

Ce premier album de Joel Byrne, Adam Edwards et Thomas Mayhew est bourré d’énergie et d’effets dans tous les sens. Il pourrait certes être parfois indigeste si le dynamisme de Vessels ne restait pas globalement communicatif. Son rock lourd et bouillonnant s’écoute fort (en secouant la tête et de préférence avec des cheveux longs). Quant à  sa basse et sa batterie, elles ont une teinte délicieusement vintage. Bref, l’ambiance générale de l’album ne fait pas dans la dentelle mais la performance est séduisante, ce qui vaut à  Wolf & Cub de faire les premières parties des concerts australiens de Queens Of The Stone Age, TV On The Radio et même The Killers.

Briek Jequel

3_5.gif

4AD/beggars

Tracklist:
01.Vessels
02.This Mess
03.Rozalia Bizarre
04.Hammond
05.March Of Clouds
06.Kingdom
07.Seeds Of Doubt
08.Conundrum
09.Steal Their Gold
10.Vultures

Durée: 45′
Date de sortie : Avril 07

Plus+
le site du groupe
le site de 4AD

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *