Adèle Blanc-Sec : Le Labyrinthe infernal, de Tardi

adele09.jpgDe retour après neuf longues années d’absence, la série »Adèle Blanc-Sec » revient dans un tout nouvel habillage et dans de nouvelles couleurs avec ce qui constitue seulement le neuvième épisode en trente-deux ans d’existence de la plus parisienne des héroînes de bande dessinée.

Faisant, comme toujours, suite et étroitement référence aux précédentes et tumultueuses aventures d’Adèle Blanc-Sec publiées par le passé, ce tome 9 ne déroge pas à  la règle et continue de nous divertir avec des histoires abracadabrantesques où il sera encore question de monstres en tout genre, de personnages à  la mine patibulaire, de savants fous ou plus généralement de délires les plus improbables.

Cette fois encore Tardi n’a pas lésiné sur les moyens et la mise en scène, et nous sert une galerie de personnages plus abjects et terrifiants les uns que les autres dont la plupart veulent comme souvent la peau de la Blanc-Sec… le tout étant servi dans une langue argotique et de plus réjouissantes.

Bref, rien n’a vraiment changé dans le Paris monstrueux et fantasmagorique de Tardi, mais pourtant l’usure commence un peu à  se faire sentir et l’excitation n’est plus tout à  fait la même qu’au début, quand on découvrait »Adèle et la bête » »le démon de la tour Eiffel » ou »Le savant fou ».
Une nostalgie qui ne nous empêchera pas pas, quoi qu’il en soit, d’attendre avec impatience la fin définitive de la série… promise par Tardi.

Benoît Richard

3.gif

Adèle Blanc-Sec (tome 9) – Le Labyrinthe infernal
Texte & Dessin : Jacques Tardi
Editeur : Casterman
FORMAT : 22,6 x 30,3 cm
48 pages – 10.50 euros
Publication : octobre 2007

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *