Les Pintades à  Téhéran, de Delphine Minoui

pintades.jpgSurtout ne pas s’arrêter au titre répulsif de ce livre. Delphine Minoui ne parle pas de ravissantes idiotes, mais de femmes qui se battent quotidiennement pour asseoir leurs droits dans un pays républicain islamiste, sans pour autant cacher leur statut de femmes modernes et, « dans le coup ». Car il s’agit d’une totale remise en question de nos préjugés concernant les Iraniennes qui nous est ici délivré. Delphine Minoui a passé pas mal d’années à  Téhéran et dresse un portrait caustique mais tendre, objectif sans tomber dans la dénonciation véhémente, et suffisamment drôle pour attirer notre attention et nous défaire de nos clichés les plus tenaces à  propos de la situation des femmes en Iran.

Dans un style parfois plus proche du reportage que du roman, elle superpose des témoignages de mères de famille, féministes, avocates, des dames de différentes classes sociales, mais avec un seul dessein : vivre pleinement leur féminité dans une société qui ne leur laisse pas de totale liberté à  ce sujet. On découvre, derrière les tchadors et les coutumes de rigueur, des expertes en mode et prêt-à -porter, des femmes volages, maîtresses assumées ou femme d’affaires décideuse et à  hautes responsabilités, des dingues de maquillage et de dessous affriolants, des épouses attentionnées mais pas soumises, des  » working girls  » bien dans leurs escarpins »

Marjane Satrapi nous avait déjà  pas mal renseigné sur la société téhéranaise contemporaine dans son oeuvre »Persépolis » Delphine Minoui apporte un petit plus hésitant entre le documentaire social et le guide de voyage branché. Mélange des genres réussi, on ne se lasse pas de découvrir le quotidien toujours difficile mais de plus en plus  » démocratique  » des Iraniennes tiraillées entre besoin de modernité et respect des traditions, des femmes qui se font enfin entendre, qui occupent le devant de la scène politique, sociale et culturelle de l’Iran.

Des pintades, non. Des Superwomen, bien entendu

Jean-François Lahorgue

4.gif

Les Pintades à  Téhéran
auteru : de Delphine Minoui.
Editeur : Jacob Duvernet
198 pages – 19.90 €¬
Publication :23/7/2007

Plus+
www.delphineminoui.com

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *