Pourquoi j’ai tué Pierre, de Alfred & Olivier Ka

fredOlivier vit avec ses parents babas. Elevé dans un milieu familial très libertaire, à  l’opposé de ce que lui enseignent ses grands-parents qui tentent de lui inculquer une éducation religieuse. Finalement il choisit de suivre la voie de ses parents et préfère la vie tout nu au grand air plutôt que la messe du dimanche matin.

Ami de ses parents, Pierre, un bon gros curé de gauche barbu et rigolard, gère une petite colonie de vacances à  laquelle Pierre participe bien volontiers, jusqu’au jour où Pierre demande au petit garçon de dormir à  coté de lui et de lui masser le ventre »

Raconté à  la première personne, »Pourquoi j’ai tué Pierre » traite donc de l’abus sexuel d’un enfant, avec une pudeur et une élégance rare. Le genre de livre qui vous prend au tripes dès les premières pages et qui ne vous lâche plus jusqu’à  la fin.
Ce qui nous touche d’abord dans ce récit c’est cette manière qu’à  l’auteur d’évoquer son enfance pleine d’insouciance… qui contraste bien avec la distance que l’on met tant que lecteur »averti » avec ce qui nous est raconté et notamment cette ombre du pédophile que l’on voit se rapprocher petit à  petit au fil des pages.
« Pourquoi j’ai tué Pierre » est un projet mené en duo avec le dessinateur et ami intime d’Olivier Ka (Alfred) dans lequel on sent toute la complicité des deux hommes, plus particulièrement sur la fin du livre, magnifique, avec un astucieux mélange de dessins et de photos.

Le livre se dévore comme un véritable thriller et révèle Olivier Ka comme un grand narrateur de l’intime dans un livre autobiographique splendide avec un final plein d’humanisme, sans morale à  deux balles ni le moindre pathos.
Plus qu’une bande dessinée, ce livre apporte une réflexion sur la manière dont un enfant victime d’attouchements peut trouver une un moyen d’expurger ses souffrances intérieures et ses doutes. Et en plus, comme le dit l’auteur : C.’est aussi efficace qu’en psychanalyse et ça me permet de faire des putains d’économies.

Benoît Richard

5.gif

Pourquoi j’ai tué Pierre
Dessin : Alfred
Textes : Olivier Ka
Editeur : Delcourt/coll. Mirages
112 pages couleurs, 15€¬
Parution : septembre 2006

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *