Sing Sing – Ton Pire Cheval

Non, ce n’est pas du groupe de l’ancien guitariste de Lush qu’il est question mais de l’une des dernières signatures du déjà  célèbre label Minimum, créé il y a peu par un ancien de Fargo.

Sing sing est un trentenaire à  la voix grave, envoûtante aux harmonies parfois bancales, dans la lignée d’un Thomas Winter ou Fersen ou d’un Dick Annegarn. Sing Sing raconte des histoires sentimentales, rurales, mélancoliques, macabres ou alcoolisées, habitées par un bestiaire familier et familial. A l’image de cette pochette qui semble réunir, nu-pieds, tous les personnages de ses récits, dans un cortège funèbre mélangeant sacré, profane et mollusque (ce poulpe récurrent est des plus intrigants).

Cet EP de 5 titres intitulé »Ton pire cheval » introduit une folk déviante, tourmentée. La guitare électrique est arrogante ; nonchalante quand elle est sèche, la contrebasse est frissonnante ou entêtante, le violon fait du chantage, le banjo se la raconte un peu… Plus le patchwork musical se fait dissonant, plus on en redemande.
Bertrand Belin est l’artisan éclairé de ce disque aux couleurs crépusculaires. Il signe les arrangements, la réalisation et a génialement tripoté la majorité des instruments présents au casting.

Sing Sing, c’est tragique et beau comme un dimanche d’hiver à  la campagne. (Soupir) Continuons d’enterrer la chanson française, qu’elle renaisse vite de ses cendres. J’attends le faire-part du LP.

Delphine Maupuy

Minimum Music / Snark

Tracklist :
01. Ton pire cheval
02. La Neige
03. Tout autour de toi
04. Les Mines de sel
05. Combat de chiens

Date de sortie : Août 2007
Durée : 19’04

Plus +
L’espace MySpace de Sing Sing
L’espace MySpace de Arlt
L’espace Myspace de Minimum Music

Sing Sing sera en concert avec l’excellent Red au Motel (passage Josset, Paris 11e) le dimanche 13 janvier 2008.
Il se produira également avec Eloîse Decazes pour leur autre projet musical appelé Arlt dans le cadre du Festival des Zephemères au Zèbre de Belleville (Paris) de mars à  juillet 2008.

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *