Boxcutter – Glyphic

boxcutter_glyphic_cover.jpgUn peu plus d’un an après son inaugural Oneiric, l’irlandais Barry Lynn remet le couvert avec Glyphic, toujours chez Planet Mu, antre bien connu pour les électroniciens dégénérés qu’il abrite. Bien que n’étant pas parmi les plus tordus, Boxcutter semble multiplier et enchaîner les idées, donnant l’impression de peiner à  en suivre une.

Le morceau d’ouverture plante le décor : Glyphic mêle dubstep sous écho aux basses rondouillardes, gimmicks électronica hautement syncopés avec des samples jazzy planants (flûtes, sax). Si le schéma général s’apparente à  cela, il se dote de variations, via l’apport de voix black soul (Foxy, pas très loin d’un Burial, en moins obscur), s’emballant au niveau rythmique (les beats épileptiques et vrillés abondent sur Bug octet – très Aphex Twin dans l’âme – Rusty break, Chiral ou Kaleid). A l’inverse, sa musique peut s’assagir, adoptant des formes plus classiques, qu’il s’agisse d’un dub gorgé de résonnances souples et ouatées (J Dub), ou de vignettes électronica mélodiques (Lunal) au balancement un brin funky (Bloscid).

Un sujet maîtrisé sur sa forme avec une abondance d’idées souvent difficiles à  suivre.

Sébastien Radiguet

3.gif

Planet Mu / La Baleine

Tracklist
01. Glyphic
02. Windfall
03. Bug octet
04. Rusty break
05. J Dub
06. Chiral
07. Kaleid
08. Bloscid
09. Foxy
10. Lunal
11. Fieldtrip

Durée : 56’00

Date de sortie : 29 octobre 2007

Plus+
L’espace MySpace de Boxcutter
Le site officiel du label Planet Mu
L’espace MySpace du label Planet Mu

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *