Lucie Durbiano – Le rouge vous va si bien

durbiano.jpgMême si on ne sait pas que Lucie Durbiano a d’abord écrit et dessiné pour la jeunesse (« Lulu Granadine » les journaux »Pomme d’api » »astrapi » »toboggan » »), le trait et la narration de la demoiselle ne laissent aucun doute quant à  ses capacités à  captiver un jeune lectorat tant son style, sa ligne claire, se révèlent d’emblée pleins de légèreté, de fraîcheur et de malice.
C.’est surtout avec son précédent livre, (« Orage et Désespoir ») pour la collection Bayou, que l’on a découvert le talent de cette fille du sud un livre dans lequel elle nous proposait une aventure à  cheval entre le récit de bibliothèque rose, la BD d’aventure classique façon Tintin et le cinéma d’auteur français de Jacques Rozier ou Eric Rohmer.

« Le rouge vous va si bien » se compose de sept histoires qui ont toutes comme point commun de parler d’amour, de raconter de courtes romances sans lendemain, et qui confirment, si besoin était, tout son talent de conteuse hors pair et de dessinatrice inspirée.

Et le moins qu’on puisse dire c’est que dans ces histoires courtes, plus que jamais, Lucie Durbiano laisse aller son imagination, quitte à  pervertir les contes les plus classiques de la littérature enfantine comme en témoigne la première histoire qui met en scène un petit chaperon rouge fine amoureuse son loup avec lequel elle finira par faire l’amour. Plus loin on verra un escargot plein d’amour pour une statue de pierre, un amant se faire dessouder par le père de sa bien-aimée ou encore un lapin échanger une jolie petite blonde contre sa copine lapine, prisonnière de pirates »

Et derrière tout ça, en filigrane, on peut voir une relecture des contes de fée à  la manière Durbiano, mais aussi et surtout une façon de parler toujours et encore d’amour, en multipliant les références littéraires ou cinématographiques, dans des récits qui se succèdent sans vraiment de lien direct hormis évidemment le thème principal dont chaque nouvelle propose une variation différente.
Avec son trait fin et clair, ses couleurs éclatantes, Lucie Durbiano poursuit donc dans cette veine qui consiste à  proposer des histories faussement naîves, derrière lesquelles se cachent des préoccupations beaucoup plus adultes que les apparences ne le laisse deviner.

Benoît Richard

3_5.gif

Le rouge vous va si bien
scénario & dessins : Lucie Durbiano
Editeur : Gallimard
collection : bayou
Format : 17,5 x 24,7
96 pages couleurs – 16 euros
Publication : 17/01/2008

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *