Moriarty – Gee whiz but is a lonesome town

moriarty.jpgEntre la musique populaire Américaine et l’atmosphère des cabarets Berlinois d’avant guerre, il y a Moriarty, groupe cultivant le mystère et l’extravagance. Pas très loin de Tom Waits et assez proche de Kurt Weill, les membres de Moriarty aiment brouiller les pistes en mélangeant diverses influences.

Des esprits espiègles habitent leur musiques largement empreinté à  la folk, qu’elle soit Irlandaise ou Américaine. L’harmonica, la contrebasse, une voix de diva hors du temps et l’utilisation de divers bruitages bricolés participent a installer un climat bancal et passionnant. Mais en plus de nous servir de belles ballades, les musiciens développent un sens de l’imprévu et de la surprise donnant du caractère aux histoires qu’ils nous chantent.

Comme des veilles photos trouvés dans un grenier qui nous fascinent, Il y a quelque chose de désuet et de poussiéreux dans les ambiances de Gee whiz but is a lonesome town qui donnent à  ce disque un charme fou. Amateurs de créations déglingués et décalés, Jérôme Deschamps et Macha Makeîeff ont carrément parrainé le groupe. Ce crédit assure à  cette troupe musicale un avenir artistique radieux. Il faut l’espérer en tout cas.

Briek Jequel

3_5.gif

Editeur : Naive

Tracklist :
1. Jimmy
2. Lovelinesse
3. Private Lily
4. Motel
5. Animals Can’T Laugh
6. (…)
7. Cottonflower
8. Whiteman’S Ballad
9. Tagone-Ura
10. Fireday
11. Oshkosh Bend
12. Jaywalker (Song For Beryl)

Sortie : octobre 2007

Plus+
www.moriartyland.com

www.naive.fr

Le clip de »Jimmy » :

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *