Le Journal, de Serge Clerc

journal.jpgComment raconter l’histoire d’un journal ? Comment raconter une aventure aussi fabuleuse que celle de Métal Hurlant sans dénaturer les choses sans oublier qui que ce soit ? C.’est ce à  quoi s’est attelé Serge Clerc (figure emblématique des années Métal) durant quatre ans, pour un livre témoignage où fiction et souvenirs se mêlent harmonieusement où mythe et réalité font bon ménage le temps de se souvenir que tout ça c’était une sacrée époque !

A l’image de Florence Cestac il y a quelques mois pour les éditions Futuropolis, Serge Clerc s’est emparé de l’histoire du journal Métal hurlant pour en faire un livre en bande dessinée. Une manière pour les anciens de verser une petite larme et pour les plus jeunes (comme moi) de découvrir qui tenait les manette de cet étrange vaisseau spatial. On apprend ainsi que c’est Jean-Pierre Dionnet, grand fan de cinéma et notamment de science-fiction qui en compagnie de quelques dessinateurs (Moebius, Tardi, Druillet…) va donner naissance à  un des plus importants journaux de culture underground des années 70/80. Une revue qui parlait de BD, de science-fiction, de polars, de rock, de cinéma.

Dans ce livre Serge Clerc met en parallèle son propre parcours et celui du journal dans un récit où son style si particulier (qui a marqué les années 80 notamment par des illustrations de pochettes de disques) s’impose et donne le rythme à  toute cette histoire. Avec sa ligne claire coupée au couteau, Serge Clerc nous raconte ses débuts, son arrivée au journal et tout l’aventure qu’il vécut avec ses comparses (les difficultés multiples qu’à  connu le journal, les concerts, le punk, la pin-up, les rapports au sein du journal, etc..). Un livre qu’on ne lira pas d’une traite, vu les planches foisonnantes de Serge Clerc, mais que l’on dégustera tranquillement, chapitre par chapitre.

Témoignage d’une époque et d’une grande aventure, »Le journal » est surtout l’occasion de se rendre compte que Serge Clerc n’a pas perdu la main, que son trait incisif et carré mis au service d’un récit croustillant et drôle peut donner un livre que l’on pourra se repasser de père à  fils sans problème.

Benoît Richard

4.gif

Le Journal
Scénario & dessin : Serge Clerc
Editeur : Denoël Graphic
229 pages – 25 euros
parution : 10 Janvier 2008

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *