A Very British Gangster (DVD)

gangster.jpgBénéficiant d’une solide réputation de journaliste de terrain intègre, Donald McIntyre réussit à  se faire accepter au sein du clan du célèbre parrain mancunien Dominic Noonan. Commence alors pour lui une plongée de trois ans au coeur des quartiers pauvres de Manchester afin de tenter de dresser le portrait d’un personnage aux multiples facettes, à  la fois ange et démon.

A l’age de 37 ans Dominic Noonan a déjà  à  son actif un nombre de méfaits incroyables, allant de la simple voie de fait sur policiers jusqu’à  des condamnations pour braquage, racket, trafics de drogue, kidnappings… Au total, il aura déjà  passé 22 ans de sa courte vie en prison.

Portrait sans concession, absent de tout jugement moral (c’est au spectateur de se faire son opinion dira en exergue Donald McIntyre) »A Very British Gangster » nous présente un Dominic Noonan du quotidien, dont le physique bonhomme de gros nourours rondouillard, au visage très doux, contraste terriblement avec tous les méfaits imputés au gaillard. Et c’est d’ailleurs là  tout l’intêret de ce film, ce côté ambigu du personnage, à  la fois protecteur et racketteur. En bon parrain de sa cité, Dominic Noonan n’hésite pas à  faire de la médiation social, à  passer du temps sur le terrain, à  régler les conflit entre voisins, à  protéger des familles ayant reçu des menaces quitte, en échange, à  se faire payer le petit déjeuner à  lui et à  ses sbires »en toute simplicité.
Ambiguîté aussi quand au détour d’une discussion dans une salle de boxe, ce père de deux enfants affiche son homosexualité et raconte comment enfant il a été victime de sévices sexuels par d’autres jeunes »
Et ainsi tout au long du film, le réalisateur, habilement, va alterner les passages où Dominic montre un visage humain et fraternel avec des scènes où ce dernier se montre moins à  son avantage et cache une personnalité d’ homme dangereux, capable d’user de barbarie quand il le faut. Mais »A Very British Gangster » c’est aussi le portrait de quartiers pauvres, le portrait d’enfants des rues, aux visages incroyablement durs malgré leur jeune age et déjà  incroyablement aguerris au milieu.
C.’est également la démonstration de l’incroyable puissance de ce clan que l’on perçoit bien notamment lors de l’enterrement du frère de Domonic, poignardé dans la rue, et à  qui ont offre des funérailles grandioses avec défilé du cercueil dans la ville, digne du parrain de Coppola, ou des films de mafia signés Scorsese ou Abel Ferrara.

Seul regret, la mise en scène, trop appuyée (mouvements de grue, steadycam, musique moniprésente ») qui casse par moment l’aspect documentaire d’un film où le personnage principal essaie sans arrêt de se mettre lui-même en scène »malgré les précaution prises par Donald McIntyre pour ne pas filmer tout ce que le truand lui propose.

Grand prix du 25e Festival du film policier de Cognac, »A Very British Gangster » n’en reste pas moins documentaire saisissant sur un visage d’une Angleterre que l’on ne connaît pas forcément de ce côté ci de la manche.

Benoît Richard

4.gif

A Very British Gangster
Film Documentaire de Donal McIntyre
Genre : Documentaire, Policier
Duree : 1H42 mn
Prix : 19.99 euros
Sortie à  la Vente en DVD le 07 Février 2008
Sortie en salles le 18 Juillet 2007

Bonus :
Rencontre avec Donal Macintyre
Rencontre avec la Présidente du Jury Police
Scènes coupées
Biographie du réalisateur
Dominique Noonan en chiffres
Bande Annonce
Liens Internet

Plus+
www.averybritishgangster-lefilm.com

La bande annonce du film :

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *