Freaks of The Heartland, de Steve Niles & Greg Ruth

Freaks.jpgSi le genre »comic horror » a le vent en poupe en ce moment, Steve Niles (auteur des remarqué de »30 Jours de Nuit » »28 Jours Plus Tard » »livres qui ont tous deux fait l’objet d’une adaptation cinéma) en est une des figures emblématiques incontestable comme il le prouve encore avec la parution en ce début d’année 2008 de »Freaks of The heartland » un récit horrifique qui fait directement référence à  des classiques du cinéma de genre que peuvent être le »Freaks » de Tod Browning ou »Le village des damnés » et par extension le »Elephant Man » de Lynch qui est déjà  un hommage..

Le livre met en scène, dans une campagne perdue du fin fond de l’Amérique, un petit garçon et son frère monstrueux (The Freak !) qui vivent dans une ferme isolée sous la domination d’un père tyrannique résolu d’en finir une bonne fois pour toutes avec cette honte qui embarrasse sa famille depuis tant d’années. Ayant compris que le tragédie est proche, le jeune Trevor décide de libérer son frère, prisonnier de ses chaînes dans la cave, et de s’enfuir avec lui. Et ainsi tous deux vont petit à  petit découvrir le terrible secret qui pèse sur leur famille.

D.’abord, en survolant le livre, on est subjugué par le dessin flamboyant de Greg Ruth, jamais avare d’envolées lyriques quand il s’agit de dessiner la violence sourde qui se déchaîne. On appréciera aussi et surtout sa représentation de la campagne, aux tons sépia qui lui donne un aspect inquiétant proche, par moment, de celle représentée dans les western de Clint Eastwood.
Ensuite, quand on se plonge au coeur du récit, on découvre que malgré le côté très classique de l’histoire (une communauté apeurée repliée sur elle-même), Steve Niles arrive parfaitement à  transcender tout ça d’abord en rendant très palpable les émotions et ensuite en y ajoutant une forme de poésie sombre impressionnante à  laquelle colle parfaitement le dessin de Greg Ruth.

A noter qu’à  la tout fin du livre, on peut voir en bonus des notes et carnets de croquis de Greg Ruth ainsi que des illustrations pleine page assez saisissantes. Une raison de plus pour vous convaincre de faire l’acquisition ce comic de très haute tenue.

Benoît Richard

4_5.gif

Titre : Freaks Of heartland
Scénario : Steve Niles
Dessin : Greg Ruth
Editeur : Semic
144pages quadrichromie – 14,95 €¬
Parution : janvier 2008

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *