Ouvert la nuit, de J. Abel, G. Soria et W. Pleece

ouvert_nuit.jpgAvec »Ouvert la nuit » les trois auteurs américains Jessica Abel, Gabe Soria et Warren Pleece proposent une jolie variation sur le thème du vampire, assez éloignée de l’imagerie traditionnelle du mythe du vampire popularisée Bram Stocker, Bela Lugosi, et autre Christopher Lee. Ici le vampire est moderne, s’habille en jean, travaille dans un drugstore… bref,,  il a une vie très banale.

Dave est un jeune vampire adolescent qui n’était pas vraiment fait pour connaître ce type de destin (étant au départ végétarien) mais qui a eu la malchance de se faire mordre par Radu, son employeur au moment où il venait pour se faire embaucher dans son épicerie, le »last stop ». Résultat, Dave est condamné à  travailler la nuit et à  dormir le jour. Une situation qui va lui permettre de rencontrer des jeunes gothiques et notamment la jolie Rosa dont il va vite tomber amoureux.

Avec ce comic au ton très particulier, tout l’art des scénaristes est d’avoir su associer comédie romantique et vampirisme dans un univers contemporain qui rappelle un l’ambiance mélancolique de Daniel Clowes ou encore Adrian Tomine. Le scénario se révèle plutôt intéressant, notamment dans l’attitude de Dave qui a du mal à  accepter sa condition de vampire lui qui au départ est plutôt attiré par les céréales au lait que par une bonne rasade de sang frais.
Bref, Tout ça est très original, très divertissant,,  bien dessinée et se distingue surtout par une utilisation des couleurs très réussie. Une belle découverte chez un éditeur pas vraiment spécialisé dans le genre.

Benoît Richard

4.gif

Ouvert la nuit
Scénario : J. Abel, Gabe Soria
Dessin : Warren Pleece
182 pages quadrichromie – 17 €¬
parution : 21 mars 2008

Envie de partager :

One thought on “Ouvert la nuit, de J. Abel, G. Soria et W. Pleece

  1. Je trouve au contraire que tout ça manque cruellement d’originalité. D’un pitch intéressants, les auteurs ont fait une histoire romantico-fantastique loin d’être captivante, portée par des personnages caricaturaux à souhait et un humour revu et corrigé sur le sujet.

    Le dessin est également des plus communs, la mise en couleur simpliste n’aidant en rien à donner un côté attractif à l’histoire. Bref une grosse déception pour ma part.

    Une autre chronique est disponible ici : http://blog.vampirisme.com/vampire/?277-abel-soria-pleece-ouvert-la-nuit

  2. Je trouve au contraire que tout ça manque cruellement d’originalité. D’un pitch intéressants, les auteurs ont fait une histoire romantico-fantastique loin d’être captivante, portée par des personnages caricaturaux à souhait et un humour revu et corrigé sur le sujet.

    Le dessin est également des plus communs, la mise en couleur simpliste n’aidant en rien à donner un côté attractif à l’histoire. Bref une grosse déception pour ma part.

    Une autre chronique est disponible ici : http://blog.vampirisme.com/vampire/?277-abel-soria-pleece-ouvert-la-nuit

  3. Je trouve au contraire que tout ça manque cruellement d’originalité. D’un pitch intéressants, les auteurs ont fait une histoire romantico-fantastique loin d’être captivante, portée par des personnages caricaturaux à souhait et un humour revu et corrigé sur le sujet.

    Le dessin est également des plus communs, la mise en couleur simpliste n’aidant en rien à donner un côté attractif à l’histoire. Bref une grosse déception pour ma part.

    Une autre chronique est disponible ici : http://blog.vampirisme.com/vampire/?277-abel-soria-pleece-ouvert-la-nuit

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *