Celle que je ne suis pas t.1, de Vanyda

vanyda.jpgAprès »l’Année du dragon » en compagnie de François Duprat (Carabas) et le tout aussi remarquable »l’Immeuble d’en face » (La Boite à  Bulles), Vanyda continue de nous livrer ses chroniques du quotidien, avec cette fois un récit basé sur son vécu et centré sur la personne de Valentine, une brunette aux cheveux courts quelque peu réservée et qui vit seule avec sa mère.

Valentine est une collégienne de 14 ans, plutôt effacée qui, comme la plupart de ses amies, est déjà  très préoccupée par les affaires de coeur. C.’est ainsi qu’elle tombe secrètement amoureuse de Félix, un garçon à  qui elle n’ose confier ses sentiments. Heureusement les copines et la vie au collège sont là  pour faire oublier à  Valentine ses tourments affectifs.

Plus une chronique de la vie adolescent qu’une véritable histoire, »Celle que je ne suis pas s’adresse » s’adresse avant tout à  un public féminin et adolescent, de la même manière que les mangas shôjô au Japon. D.’ailleurs on remarquera ici plus que jamais combien le style de Vanyda se rapproche de celui du manga.

De son trait souple et fin, Vanyda croque avec beaucoup de justesse ces petits rien du quotidien de la vie des ados, entre séance de gym, interro de math et boum chez les copains. On sent dans tout ça beaucoup d’authenticité et de vécu, et nul doute que cette série prévue en trois volumes va encore remporter tous les suffrages auprès du public féminin »Quant aux autres risques de s’ennuyer un peu sans doute par manque d’épaisseur dans le récit.

Benoît Richard

2_5.gif

Celle que je ne suis pas t.1
Scénario & dessin : Vanyda
Editeru : dargaud
192 pages – 14€¬
Publication : avril 2008

Plus+
http://vanyda.free.fr

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *