Dans mon Open Space t.1, de James

james.jpgNourri de culture d’entreprise, James met son expérience au service de la bande dessinée pour un recueil de saynètes très drôles sur la vie au bureau qu’il met en scène dans un livre mordant qui rappelle l’humour décalé de Manu Larcenet et de Lewis Trondheim.

Hubert (appelez-moi »Hub » !) débarque comme stagiaire dans une entreprise de lingerie qui fait fabriquer ses strings par de petits chinois. Pris en charge par le gentil James qui lui fait faire le petit tour du propriétaire, Hubert fait la connaissance de l’ensemble du personnel et des cadres… et très vite Hubert va se rendre compte que l’entreprise est une jungle et qu’il va falloir, pour lui, petit stagiaire sans défense, trouver sa place »entre la machine à  café et la photocopieuse.

La grande réussite de James et d’avoir su avec »Dans mon open Space » montrer comment fonctionne l’entreprise, avec son côté faussement cool (on se tutoie tous !), sa hiérarchie, la pression, les rapports de forces, les enjeux humains et financiers, tout ça raconté très finement, sur un ton toujours léger et avec un humour jamais démenti tout au long du livre.
Les situations présentées sentent le vécu à  plein nez, les gags font mouche à  chaque fois et se succèdent à  un rythme soutenu »et si on sourit plus qu’on en rit, on passe malgré tout un agréable moment en compagnie d’Hubert tout en appréciant comment James nous explique que le monde de l’entreprise, sous ses dehors sympa, est milieu de requins et une véritable machine à  broyer les êtres humais.

Benoît Richard

3_5.gif

Dans mon Open Space t.1, Business circus
Scénario & dessin : James
Editeur : Dargaud
Collection Poisson pilote
48 pages – 10,40 €¬
Parution : mai 2008

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *