Genetiks tome 2, de Marazano & Ponzio

Dans le premier tome de Genetiks, on découvrait comment Thomas Hale, un jeune chercheur, employé modèle du puissant groupe pharmaceutique Genetiks, apprenait que son patrimoine génétique avait été entièrement décodé et que désormais du groupe pour lequel il travaille possède les droits dessus. Pas vraiment décidé à  être la propriété de la société présidée par le mystérieux Andréas Martin, Thomas rejoint un mystérieux groupe d’opposants qui se cachent sous terre, prêts à  mettre à  mal la toute puissance de Genetiks »

Evidemment, même si l’effet de surprise ne joue pas autant que dans le premier tome qui posait les bases de cette histoire mêlant science-fiction et thriller, ce second tome, comme souvent dans une trilogie, est celui de la transition, celui qui fait avancer l’histoire… mais pas trop, en attendant le dénouement final prévu dans le dernier volet. Ici donc l’intérêt réside d’abord dans le fait que la paranoîa fonctionne à  plein régime et que tout soit mis en oeuvre pour perturber notre héros et en même temps le lecteur qui ne sait plus vraiment à  quel saint se vouer et qui a l’impression de page en page que le pauvre Thomas Hale est l’objet d’une manipulation multiple et totale.

Si ce tome 2 ne fait pas beaucoup avancer le schmilblick, en revanche il a le mérite de nous mettre en appétit avant le dénouement final et continue de s’affirmer comme un très bon pendant aux comics américains notamment de par l’utilisation de ce dessin si particulier, incluant des éléments photographiques, (souvent utilisé dans les Marvel comics) et qui apporte une touche de réalisme supplémentaire à  l’oeuvre en bande dessinée.

Benoît Richard

4.gif

Genetiks, tome 2 (triptyque)
Scénario : Richard Marazano
Dessins & couleurs : Jean-Michel Ponzio
Editions Futuropolis – 104 pages, 18€¬
parution : juin 2008

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *