Johnny Cash une vie (1932 – 2003), de Reinhard Kleist

JohnnyCashCouv.jpgAprès le cinéma, c’est la bande dessinée qui s’intéresse à  la vie du chanteur country Johnny Cash dans un très belle biographie en noir et blanc signée Reinhard Kleist dans laquelle l’allemand retrace le parcours incroyable de ce fils de fermier devenu icône de la culture populaire américaine du XXème siècle.

Si le »Walk the The line » de James Mangold avec Joaquin Phoenix dans le rôle de Johnny Cash fut un excellent biopic au cinéma, il ne couvrait pas la totalité de la vie de Johnny Cash mais plutôt ses belles années, les plus glamour, peut-on dire, de l’auteur de »Folsom prison blues ».
Reinhard Kleist s’attache lui à  retracer toute la vie de Johnny Cash, de son enfance dans les champs marquée par la mort tragique de son frère à  sa rencontrera tardive avec le producteur de hip hop Rick Rubin qui relança sa carrière avec notamment les fameux albums »America I, II , III et IV » qui finirent d’inscrire définitivement le nom de Johnny Cash dans la légende du rock.

Totalement captivant, cet épais volume se lit d’une traite, laissant parfaitement apparaître la personnalité sombre complexe de Johnny Cash ainsi que ses rapports difficiles avec les autres. La bonne idée de Reinhard Kleist est aussi d’avoir réussi à  transposer quelques chansons de Cash en bande dessinée, permettant ainsi au lecteur de se plonger un peu plus dans la tête du chanteur.
On appréciera aussi tout particulièrement la fin du livre, extrêmement touchante où l’on retrouve le vieil homme seul sur sa chaise, au beau milieu de la nature, perdu dans ses pensées obscures.

Grand succès public et critique en Allemagne, »Cash – I see a darkness » (titre original) a été élu meilleur album au Festival de Berlin ainsi qu’à  la foire du livre de Francfort et se présente d’ores et déjà  comme une belle réussite en matière de biographie en bande dessinée… genre trop peu représenté en BD pour que l’on passe à  côté de ce livre.

Benoît Richard

4_5.gif

Johnny Cash une vie (1932 – 2003)
scénario et dessin : Reinhard Kleist
traduction de l’allemand de Fabrice Ricker
éditeur : Dargaud
224 pages N&B – 17€¬
parution : août 2008

Envie de partager :

One thought on “Johnny Cash une vie (1932 – 2003), de Reinhard Kleist

  1. Premièrement votre blog donne vraiment envie de lire, écouter, et de voir toutes ses choses. Ils donnent aussi l’envie de les acheter(euh j’ai dit l’envie la possibilité c’est plus compliqué). Johnny Cash oui l’exercice est toujours difficile de retranscrire en bd des vies, des biographies de véritables icones(les bides se comptent de manière nombreuse malheureusement). Mais là sans l’avoir ni lu, ni vu j’ai bien envie de courir chez mon libraire pour le feuilleter…et l’acheter. Il est vrai que couvrir la vie de johnny cash et de l’ordre de la montée de l’everest.
    superbes articles un blog que je mets en lien sur le mien
    P

  2. Premièrement votre blog donne vraiment envie de lire, écouter, et de voir toutes ses choses. Ils donnent aussi l’envie de les acheter(euh j’ai dit l’envie la possibilité c’est plus compliqué). Johnny Cash oui l’exercice est toujours difficile de retranscrire en bd des vies, des biographies de véritables icones(les bides se comptent de manière nombreuse malheureusement). Mais là sans l’avoir ni lu, ni vu j’ai bien envie de courir chez mon libraire pour le feuilleter…et l’acheter. Il est vrai que couvrir la vie de johnny cash et de l’ordre de la montée de l’everest.
    superbes articles un blog que je mets en lien sur le mien
    P

  3. Premièrement votre blog donne vraiment envie de lire, écouter, et de voir toutes ses choses. Ils donnent aussi l’envie de les acheter(euh j’ai dit l’envie la possibilité c’est plus compliqué). Johnny Cash oui l’exercice est toujours difficile de retranscrire en bd des vies, des biographies de véritables icones(les bides se comptent de manière nombreuse malheureusement). Mais là sans l’avoir ni lu, ni vu j’ai bien envie de courir chez mon libraire pour le feuilleter…et l’acheter. Il est vrai que couvrir la vie de johnny cash et de l’ordre de la montée de l’everest.
    superbes articles un blog que je mets en lien sur le mien
    P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *