Un enterrement de vie de jeune fille, de Hervé Bourhis

bourhis.jpgQuitterie et Auréole ont décidé d’enterrer la vie de jeune fille de leur bonne copine Anne. Pour lui faire la surprise, elles la kidnappent et l’emmènent dans un lieu secret afin de lui faire goûter aux derniers plaisirs de la vie de célibataire. Mais manque de bol, Anne leur annonce que le mariage est annulé, et ce qui finalement devait être un week-end de fête se transforme petit à petit en week-end cauchemar.

Auteur prolifique mais inégal, Hérvé Bourhis (le stéréo Club, Ingmar, Thomas ou le retour du tabou) revient avec une histoire de filles qui tourne au drame dans un scénario qui alterne le chaud et le froid, où le comique côtoie le tragique sans qu’il y ait pourtant vraiment d’unité dans le récit. Un peu comme si Hervé Bourhis était parti sur une idée et en avait changé en cours de route. Bref, plus on avance vers la fin, plus on a l’impression que cette histoire ne tient pas debout.

Sans être pour autant illisible, Un enterrement de vie de jeune fille, malgré deux ou trois situations cocasses, ne laissera pas un souvenir impérissable dans l’oeuvre de Bourhis.

Benoît Richard

2_5.gif

Un enterrement de vie de jeune fille
scénario & dessin : Hervé Bourhis
Editeur : Dupuis
56 pages couleurs – 11,50€
Parution : 1er octobre 2008

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *