Variety Lab – Team up !

variety_lab_team_up.jpgSecond album pour Variety Lab après »Providence » sorti en 2003 qui signait l’entrée en piste de Thierry Bellia (le maître d’oeuvre du projet) dans le petit monde de la musique « sympa et facile à  écouter ». En compagnie de ses amis de toujours Jérôme Didelot (Orwell) et Alexandre Longo (Cascadeur), il réalise un premier album léger et ludique, précédé d’un single remarqué sur la compilation »Hôtel Costes 4″ « London in the rain » (un reprise de la chanteuse Blossom Dearie).

Cinq ans après, le lorrain refait surface avec »Team up ! » un album polyphonique dans lequel le garçon met les samples et l’électro-lounge l’en veilleuse pour laisser la place à  des compos globalement plus orientées pop/rock, un peu à  la manière de Rubin Steiner avec son récent album »Weird hits two covers and a love song ».

Pas vraiment le genre à  travailler en solo en solo, Thierry Bellia s’est une fois encore entouré de ses amis mais, en plus, est allé chercher une poignée de voix plus ou moins inattendues que l’on retrouve tout au long de ce second album. A commencer par le vieux Donovan qui prête sa voix au titre d’ouverture I »s This The Last time ? » Mais la surprise de n’arrête pas là  puisque l’on compte aussi parmi les featurings des gens tels que Mona Soyoc (chanteuse du groupe culte Kas Product), Yael Naim ou encore David Bartholomé du groupe belge Sharko que l’on retrouve notamment sur le premier single extrait de l’album »We should be dancing » »une vraie petite tuerie dance-floor comme on les aime.

Après écoute, on peut affirmer sans trop se tromper que »Team up ! » est un album taillé, à  la fois, pour la fête et la position couchée, dans lequel se mélangent en parfaite harmonie des influences lounge, funk, pop, rock, disco »qui se retrouvent dans un kaléidoscope musical des plus charmant, à  l’image de »Soda Pop Confusion » un titre funky que ne renierait pas l’indien aux trois bandes Jamiroquai.

Benoît Richard

4.gif

Label : Peermusic france/ici d’ailleurs/Pschent
Sortie : 12 janvier 2009

Plus+
ici d’ailleurs
Variety Lab

Retrouvez cette chronique ainsi que deux titres en écoute ici

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *