Rodolphe Burger – No Sport

l’ancien leader de Kat Onoma et par ailleurs fondateur de l’exigeant festival »C.’est dans la Vallée » du côté de Sainte-Marie-aux-mines en Alsace, j’ai nommé monsieur Rodolphe Burger, est de retour avec un album studio… et c’est un bon cru !

Si Rodolphe Burger n’a jamais été trop médiatisé, autant à  l’époque de Kat Onoma que maintenant en solo, il le doit sans doute à  un parcours musical aventureux et à  des choix musicaux loin des modes, et souvent à  contre-courant de ce que les médias attendent de la chanson française aujourd’hui. Confiné à  un certain anonymat, Burger a pourtant toujours su garder une certaine ligne de conduite… quitte à  en dérouter plus d’un. A l’aube de ce nouvel album et au regard du chemin parcouru, on ne peut être qu’admiratif devant une carrière sans concession et plutôt exemplaire.

Intitulé »No sport » ce nouvel album marque le retour à  la collaboration avec le Doctor L, déjà  aperçu sur le premier album solo »Meteor show ». On retrouve aussi la plume de l’écrivain Olivier Cadiot, fidèle compagnon qui rend un bel hommage à  un homme politique de la cinquième république (« Ensemble »). On saluera également la présence de Rachid Taha pour une leçon de grammaire arabe ludique (« l’arabécédaire »), mais aussi celle de James Blood Ulmer (Marie) et d’Ali Farka Touré qui, avec son Jurukelen (guitare à  une seule corde), marque cet album d’une tonalité africaine.

Album multi-pistes, aux nombreux carrefours, »No sport » fait étalage d’une grand richesse stylistique, convoque le fantôme Gainsbourg (sur le Melodynelsonien« Lover dose »), avec un Rodolphe Burger qui, une fois encore, a revêtu sa panoplie d’alchimiste pour nous concocter un blues-rock maison, dont il s’amuse à  modifier sans cesse la recette pour donner au final un disque ouvert et ainsi poursuivre la construction d’une oeuvre sans partage dont il serait urgent de reconnaître la valeur »au même titre, par exemple, que le splendide »Far From The Pictures » de Kat Onoma.

Benoît Richard

4_5.gif

Tracklist :
1. Avance
2. Lover Dose
3. Elle est pas belle ma chérie ?
4. Rattlesnake
5. Vicky
6. Je tourne
7. Arabécédaire (Feat. Rachid Taha)
8. Ensemble
9. J.’erre
10. Marie (Feat. James Blood Ulmer)
11. Blue skies
12. Ski-doo
13. Avec toi
14. Un nid ?
15. Mademoiselle
16. The Days of Pearly Spencer
17. Variation sur Marilou

Label : Capitol/EMI
Durée : 61′
Sortie : 18 février 2008

L’album ressort en édition spéciale le 24 novembre, agrémenté de trois inédits et raretés.

Plus+
www.rodolpheburger.fr
www.myspace.com/rodolpheburger

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *