Larkin Grimm – Parplar

parplar.jpgNomade dans l’âme et profondément atypique, Larkin Grimm a grandi sur les collines des Appalaches, un terroir aux racines musicales qui transparaissent ici, mais ne seraient rien sans l’imaginaire créé autour, ni sans cette façon que cette excentrique a de téléporter sa musique dans un espace temps moderne et psychédélique.
L’inaugural They were wrong, où la vagabonde et ex-Dirty Projectors s’impose en fidèle descendante des divas boisées Edith Frost, Vashti Bunyan ou Linda Perhacs, n’est qu’un leurre en ce sens que la suite réserve un lot qui est tout autre, bien plus fantasque. Ride that cyclone s’apparente ainsi à  une cavalcade westernisante et complètement fumée façon Bonnie & Clyde, traversée ci et là  de trompettes mariachi. Ce folk bizarroîde et souvent hallucinatoire fait appel à  une palette instrumentale dodue où guitares, xylophone, violon, banjo, ukulélé, dulcimer se délectent de pouvoir accompagner ces brouillaminis de voix dédoublées (Blond and golden Johns). Même sur ses titres les plus country, lorsque par exemple Dominican rum nous transbahute dans un saloon où l’alcool abonde, où banjo, fiddle, claquement de mains et de pieds s’époumonent, l’allumée Larkin s’en tire avec tact, jeux de boucles et guimbarde à  l’appui. Plus cérémoniaux, émaillés de choeurs à  la spiritualité obscure, Durge et Hope for the hopeless nous font transiter dans la Constellation de Hrsta & co. En bonne agitée du bocal qui se respecte, tout comme Devendra Banhart ou ses copines Cocorosie, Larkin ne manque pas d’idées curieuses : Mina minou et How to catch a lizard en sont de beaux exemples illustratifs, mimant deux soeurs Cassady élevées sur les plateaux appalaches et lues en 78rpm variable. Une personnalité abracadabrante, qui pourra fasciner autant que rebuter, c’est selon.

4.gif

Sébastien Radiguet

Tracklist
01. They were wrong
02. Ride that cyclone
03. Blond and golden Johns
04. Dominican rum
05. Parplar
06. Durge
07. Be my host
08. Mina minou
09. My Justine
10. Anger in your liver
11. All the pleasures
12. Fall on my knees
13. How to catch a lizard
14. The dip
15. Hope for the hopeless

Durée : 40’24
Sortie : octobre 2008
Label : Young god records / Differ-ant

Plus+
L’espace MySpace de Larkin Grimm
Le site officiel du label Young god records
L’espace MySpace du label Young god records

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *