Matt Elliott – Howling songs

matt_elliott_howling_songs.jpgAnnoncé comme le chapitre ultime d’une trilogie qui a vu se succéder des chansons à  boire, puis placées sous le signe distinctif de l’échec et de la résignation, pour enfin déterrer une colère trop longtemps enfouie, Howling songs voit le contestataire avoué de l’ère sarkozyste poursuivre son chemin entre spleen ibérique et ivresse des balkans, dévoilant par la même occasion une double personnalité hésitant entre résignation harmonieuse et colère ardente.

Plus que jamais, Matt Elliott assume parfaitement son rôle de chanteur, met sa voix grave de profondeur à  nu et très en avant, évitant ou limitant l’empilement en strates comme auparavant. Une démarche qui ne fait que rendre le propos plus touchant et sied bien à  ces dentelles mélodieuses tissées par des mandolines et guitares très saudade dans l’âme, piano et violon de funambule, dont les notes défilent avec une retenue et une sensibilité toujours aussi hors pair, mais qui tôt ou tard finissent par plier sous la domination de pluies électriques et fougueuses. Car systématiquement, ces instants de sérénité viscéralement mélancolique chavirent vers des tornades abasourdissantes, des ivresses soniques qui sont là  comme pour signifier une exaspération face à  un monde ruiné et foutu, et surtout une envie d’en découdre avec un système répugnant et vomitif (Bomb the stock exchange, un titre sans ambiguîté).

Un dénouement qui laisse fuser la colère, un point final autant qu’un point de suspension, en ce sens que toutes les suites possibles sont envisageables…

4.gif

Sébastien Radiguet

Tracklist :
01. The Kübler-Ross model
02. Something about ghosts
03. How much in blood?
04. A broken flamenco
05. Berlin & Bisenthal
06. I name this ship the tragedy, bless her & all who sail with her
07. The howling song
08. Song for a failed relationship
09. Bomb the stock exchange

Durée : 46’30
Sortie : 3 novembre 2008
Label : Ici d’ailleurs / Differ-ant

Plus+
L’espace MySpace de Matt Elliott
Le site officiel du label ici d’ailleurs
L’espace MySpace du label Ici d’ailleurs

Envie de partager :

One thought on “Matt Elliott – Howling songs

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *