5+5 Housse de racket

housse_de_racket.jpgDébut octobre 2008, étonnés autant qu’intrigués par Forty love, album du duo français Housse de Racket, nous décidions de leur demander quels albums touchaient ces zygotos à  la musique compétitive et aux paroles de fond de cours. Le résultat en forme de news Benzine qui sent un peu le réchauffé, mais bon….

5 disques à  suivre en octobre 2008

VampireWeekendCD2.jpg
Vampire Weekend – Vampire Weekend

Pour zouker en été. Cet album annonce un retour de la world music. Des groupes comme Yeasayer, MIA et même Foals ré-ouvrent la porte des cocottes de guitares afros, des mélodies tribales et de l’anti after-beat. Vampire Weekend en est le pendant pop.

Poni Hoax – Images of Sigrid

Pour être cold. Ce groupe nous fait du bien car c’est un groupe français et nous aimons très peu de groupes français. Même si tout semble nous éloigner, nous nous sentons assez proches d’eux.

Prince – Controversy

Pour être funky. Le maître incontesté de la syncope et du son de caisse claire qui tue. Le côté minimal de son funk est ultime.

Metronomy – Nights Out

Pour les insomnies. Un groupe comme seul l’Angleterre sait enfanter. Mais celui là  ne se la raconte pas…

LCD Soundsystem – Sound of Silver

Pour trigger. James Murphy sonne faussement roots, il part à  la recherche de la transe et nous rencontre sur son chemin.

5 disques pour toujours

StevieWonderInnervisions__f.jpg
Stevie Wonder – Innervisions

Pour être aveugle et pour le ARP 2600. La performance de Stevie sur cet album est folle. Il est au top. Tout est parfait et il n’a que 23 ans.

The Beatles – White Album

Pour être comme eux. Difficile de faire mieux et difficile d’en parler.

Mickael Jackson – Thriller

Pour être un génie. L’album pop par définition. Quincy Jones, Rod Temperton, Toto et Michael Jackson produisent l’album le plus vendu de tous les temps. Et en plus il est bien…

Serge Gainsbourg – Melody Nelson

Pour être français. Le concept album qui nous a mit sur la voie. Les textes et le phrasé de Gainsbourg associés aux arrangements de Jean Claude Vannier restent inimitables. C’est un disque majeur, en France et ailleurs.

Nirvana – Nevermind

Pour être ado. Le disque qui a nous donné l’envie d’être rock star. Seuls face au miroir de notre chambre, une raquette en guise de guitare. L’album qui transpire l’adolescence. Smells like teen spirit.

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *