Battant – No head

battant.jpgTout commence vraiment en 2006 quand le trio anglais Battant composé de Chloé Raunet, du guitariste Tim Fairplay et du synthé Joel Dever rencontrent Ivan Smagghe (boss du label Kill the Dj) à  Londres et que ce dernier leur proposent de sortir un premier maxi »en attendant l’album. Mais au bout de quelques mois de travail, la sauce ne prend pas et les premiers morceaux enregistrés pour l’album ne satisfont personne. Ivan Smagghe et Tim Paris reprennent alors la production et accouchent finalement de »No head » un disque de rock brut et primitif qui vaut largement une bonne paire de claques.

Dans un style garage, punk rock qui n’est pas sans rappeler une certaine scène du début des années 80 avec Suicide et Siouxsie and the Banshees (on pense aussi à  Patti Smith dont l’énergie brute se retrouve bien dans les chansons de Battant), le trio signent 10 titres (plus un bonus) carrés, où l’électronique s’invite par moment, et dont la vitalité musicale fait assez plaisir à  entendre.

Bref, une fois encore on fait du neuf avec du vieux, mais là  où beaucoup de groupes oublient l’authenticité en route, Battant réussit là  un album direct et honnête et qui montre à  quel point Ivan Smagghe et son label sont finalement autant à  l’aise avec les productions rock qu’avec les productions techno.

3_5.gif

Benoît Richard

Tracklist :
1 Mark twain
2 Highway hopeful
3 Rerinse
4 The lurker
5 Yokohama rc
6 The butcher
7 Radio rod
8 Socket
9 Human rug
10 Bruise
11 Kevin (1989)

Label : Kill the Dj/modulor
Sortie : février 2009

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *