L Hôtel des touristes, de Charles Dutertre

82726_c.jpgOn avait découvert Charles Dutertre au Potager moderne avec »Pirouette » une sorte de chronique sur son enfance, à  la fois légère et mélancolique, et sur ce que peuvent être les vacances à  la campagne pour un jeunes citadin. Ensuite c’est en compagnie de Mathis (« l’Indifférence des cailloux« ) qu’il signait un thriller social, très noir dans lequel son dessin naîf trouvait un tout autre reflet.

Pour ce troisième livre, cette fois chez Delcourt, Charles Dutertre continue d’arpenter, la province, la campagne, plus précisément en Normandie, avec cette fois un retour sur les terres de sa famille où son père l’envoie récupérer quelques affaires. l’occasion pour lui de se plonger dans ce village d’antan et pour le lecteur de découvrir que même au fin fond du bout du monde la vie bat son plein et que les personnages hauts en couleur n’habitent pas que la ville.

Le talent de Charles Dutertre est de raconter avec presque rien des histoires de terroir, de famille, de s’intéresser à  des gens qui n’intéressent plus personne (sauf Jean-Pierre Pernaut) dans des histoires souvent drôles, parfois émouvantes ou cocasses, .
Sous la forme de courts récits, Charles nous raconte ainsi l’histoire de Jean Guerroux du Haut et de Jean Guerroux du bas, d’Albert Barbarin, de Victor Lebel ou du gros Michel… des portraits de gens de la cambrousse comme il en existe des milliers en France et qui trouvent ici le regard tendre et moqueur d’un auteur sensible et attentif dont le trait simple permettra aux petits comme aux grands de trouver un réel plaisir à  la lecture de ce livre.

4.gif

Benoît Richard

l’hôtel des touristes (one shot)
Scénario & dessin : Charles Dutertre
Editeur : delcourt/coll. Shampooing
128 pages – 11,50€¬

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *