Les Carnets de Gordon McGuffin, de Pierre Senges et Nicolas de Crécy

mcguffin.jpgAprès avoir longtemps envisagé de faire quelque chose ensemble, Le romancier Pierre Senges et l’auteur de bande dessinées Nicolas de Crécy décident de se plonger dans les archives fictives et les souvenirs imaginaires de Gordon Mc Guffin, un réalisateur et scénariste méconnu qui vécut l’âge d’or hollywoodien et qui aurait croisé le chemin des plus grands tels que Alfred Hitchcock ou Orson Welles.

Avec cette fausse biographie, Nicolas de Crécy s’éloigne de ce qu’il fait habituellement. Collant au plus près du récit mis en place par Pierre Senges, il nous offre un livre étonnant qui nous plonge au coeur du Hollywood de la grande époque avec des anecdotes à  la pelle sur ce personnage au caractère bien trempé auquel tous les réalisateur devaient tout.

C.’est drôle, instructif, distrayant et surtout ça montre à  quel point il est possible, comme dans les livres d’Antoine Bello, de faire naitre dans l’inconscient collectif des personnages imaginaires dont la véracité de l’existence peut parfois laisser planer un doute.
Un joli canular bien écrit, bien dessiné et qui tranche avec ce qu’on peut lire habituellement chez Futuropolis.

4.gif

Benoît Richard

Les Carnets de Gordon McGuffin,
scénario & textes Pierre Senges
Dessins : Nicolas de Crécy
Editeur : Futuropolis
96 pages – 22€¬
Parution : février 2009

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *