Paris New-York Paris, de Raphaël Drommelschlager

9782203004276.jpgGaspard de Saint-Amand industriel à  qui tout réussit après un soir qu’il est atteint d’une tumeur au cerveau et qu’il ne lui reste plus que 6 mois à  vivre. Bien décidé profiter au maximum des quelques semaines qui lui reste à  vivre, il décide de reprendre contact avec la femme qu’il a toujours aimée et de laquelle il est séparé Depuis le jour Gaspard a causé un terrible accident qui a coûté la vie au frère de celle-ci. Pour arriver à  ses fins il met en place un stratagème, une manipulation qui va se retourner contre lui.

Si le projet est ambitieux, si l’idée de mettre en place une histoire d’amour sur fond de manipulation raconté à  travers le point de vue de trois personnages (Gaspard, Anna, Mathieu). on ne peut pas dire que la réussite soit au rendez-vous. Sans doute parc que Raphaël Drommelschlager n’offre un pas un récit très convaincant qui tourne vite au mauvais mélo terni par une voix off et des dialogues souvent maladroits qui sonnent souvent faux.

Bref, on s’ennuie très vite dans cette bande dessinée qu’on oubliera très vite en espérant retrouver cet auteur au style graphique affirmé mais dont la narration n’évite jamais les lourdeurs de style qui dans le cas présent ne pardonnent pas.

2.gif

Benoît Richard

Paris New-York Paris (one shot)
scénario & dessin : Raphaël Drommelschlager
Editeur : Casterman
80 pages – 16€¬
parution : janvier 2009

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *