Black affair – Pleasure pressure point

Black_affair.jpgAprès la séparation de Beta Band, Steve Manson convola seul sous le nom de King Biscuit Time tout en gardant l’esprit loufoque de son ancien groupe.

Il laisse aujourd’hui de côté les sonorités acoustiques et psychédéliques qui l’ont fait connaître et débarque avec un nouveau projet intitulé Black Affair consacré uniquement à  l’électronique.

Il plane au dessus de cet album une ambiance pop et synthétique très en vogue dans les années 80. De Soft Cell à  Depeche Mode en passant par Kraftwerk et New Order, Steve Manson marche sur les pas de ses pairs avec un certain style mais ne réinvente malheureusement pas le genre.

Il manque au projet une marque de fabrique personnelle qui permettrait à  Black Affair de se distinguer parmi la somme de productions affiliées au genre. Si quelques titres sortent du lot (la ballade digitale et mélodique au charme indéniable de Will She Come ou Pills avec son urgence latente et ses boucles techno dubby convaincantes) le reste du disque sommeille et ronfle sans véritable surprise. Pleasure Pressure Point donne le sentiment d’écouter un seul et long morceau dans la veine des musiques d’attente.

Briec Jequel

2_5.gif

Tracklist:
01. P.P.P.
02. It Goes Like This
03. Just Keep Walking
04. It’s Real
05. Japanese Happening
06. You And Me
07. Reel To Reel
08. Subfuge
09. Will She Come
10. Sweet
11. Tak!Attack!
12. Mute Me
13. Pills

sortie chez V2 recordings / cooperative music
Date de sortie: 11/08/2008

Plus+:
L’espace Myspace

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *