Titus Andronicus – The Airing of Grievances

Titus Andronicus - The Airing of GrienvancesTitus Andronicus met à  mal ce qui paraissait être une certitude : on peut être lettré et faire une musique de bar à  bières. Ce quatuor originaire de Glen Rock, New Jersey, prend donc une tragédie de Shakespeare (et pas la plus connue !) comme patronyme et fait même une chanson intitulée Albert Camus et une autre sur l’art du peintre flamand Bruegel. Vous avouerez qu’on n’a pas toujours l’occasion d’avoir de tels sujets de chanson dans la musique de jeunes. Pas la moindre des surprises pour une musique qui, sur le papier en tout cas, avait tout pour ressembler à  un classic rock US (avec harmonica de rigueur) et ainsi arrangée – ou plutôt dérangée – devient autant d’hymnes punks qui ruent dans les brancards.

Avec »The Airing of Grievances » les quatre du New Jersey jouent un peu les Monsieur Plus : des titres + rapidement joués, + saturés, + éraillés avec chant + braillard à  faire passer Shane Mc Gowan pour un membre de la ligue de vertu anti-alcool… Titus Andronicus, c’est un peu Bruce Springsteen saccagé par des Pixies juvéniles et excités comme des puces. Le titre Titus Andronicus a même des allures lointaines avec »Twist and Shout » mais revisité par des hooligans hystériques ! Il y a de la jouissance dans cette débauche d’énergie tordue, dans. Et pourtant, malgré ce traitement de choc, on retrouve toujours derrière ces mélodies balancées les doigts dans la prise, le sens de la bonne mélodie bien troussée. Titus Andronicus chante un No Future de rigueur mais y adjoint malicieusement juste après un »part 2″ sous-titré »the day after ».

Oui, il y a une vie après le punk et »The Airing of Grievances » représente plus une cure de jouvence qu’un appel à  l’autodestruction. Santé !

3_5.gif

Denis Zorgniotti

Tracklist :
01. Fear and loving in manwah, NJ
02. My time outside the womb
03. Joset of Nazareth’s blues
04. Arms against atrophy
05. Upon viewing Brueghel’s Landscape (with the fall of Icarus)
06. Titus Andronicus
07. No Future
08. No Future part two : the day after no future
09. Albert Camus

Date de sortie: 17 février 2009
Label: XL / Beggars Banquet

Plus+
www.myspace.com/titusandronicus
www.xlrecordings.com

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *