Trouille, de Marc Behm, J. Pinelli et J.H. Oppel

trouille.jpgJoe Egan a la trouille. De quoi ? on sait pas trop. Mais en tout cas il fuit, il court, il passe son temps à  tenter d’échapper à  son destin. Il passe son temps à  courir de table de poker en table de Poker, de femme en femme, de ville en ville. Parfois, il gagne beaucoup d’argent mais en perd autant pour se retrouver presque à  chaque fois à  la case départ.
Mais quand Joe va t-il s’arrêter ?

Adapté d’un polar de Marc Behm (« Mortelle randonnée ») »Trouille » c’est d’abord une impression visuelle, la découverte une bande dessinée où le dessin occupe une grande place et où le texte est réduit à  sa plus simple expression, pour mieux laisser parler les motifs crayonnées et superbes de Joe G. Pinelli.
Résultat, les fans de BD classique seront sans doute un peu frustrés par la sécheresse narrative du récit, mais globalement, cette adaptation s’avère réussie car proposant une bande dessinée libre et affranchie du poids et de la complexité de l’oeuvre littéraire.

3_5.gif

Benoît Richard

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *