Your Happy End – Seven windows for six dreamers

YOUR_HAPPY_END_COVER.jpgQuitté sur les planches du Cabaret Electric où il se devait d’ouvrir pour les islandais Mùm et Seabear, le tandem havrais Your Happy End avait offert une prestation laissant filtrer une musicalité multidirectionnelle, à  la fois pertinente et attachante.
Une impression qui revient en douceur, dès le bipartite Dying above the clouds, qui instaure un climat trip-hop tendre et enfumé, où se déploie une boucle craquelée et parasitée, croisant piano et contrebasse, avant qu’un pont pop-folk aux contre-chants lumineux ne se détourne vers des guitares plus fébriles.
Dans la façon qu’ils ont d’entrelacer rythmiques hip-hop, appâts pop et voix cabotant entre chant monocorde et phrasé rap cadencé, Cable Car et Page 7 ressuscitent sans le savoir les fantômes d’un groupe depuis longtemps oublié et surestimé en son temps : Day One. Un groupe que Your Happy End surpasse tranquillement, armé d’un sens mélodique supérieur, nourri aux biberons de l’électro et du sampling, guidé par une ligne de conduite plus sinueuse, qui le mène à  tutoyer Pinback (les ingrédients finaux de Cable Car, combinant ritournelle guitaristique, programmations rythmiques et harmonies vocales en font en tout cas un bluffant sosie).
DayOne et Pinback donc, mais aussi 13&God, voilà  des références disparates qui délimitent le périmètre triangulaire au sein duquel évoluent Guillaume Zolnierowski et Aurélien Bortoluzzi ; c’est ce que confirment Weigh down ou Lakak, évoquant tout un pan de la clique Anticon, en confrontant respectivement flow rap à  des riffs rocailleux puis à  une électronique incisive qui vire vers la punk attitude !
Sachant également endosser la panoplie du parfait romantique, YHE s’évade passagèrement dans un Air étoilé (le bien nommé Movie Star, dans lequel flotte un vague parfum versaillais et stellaire), hésite entre chant Buckleyien et apesanteur Radioheadienne (Window).
Un premier album inspiré de mille et une choses, et inspiré tout court.

3_5.gif
Sébastien Radiguet

Tracklist
01. Dying Above The Clouds
02. Cable Car
03. Page 7
04. Movie Star
05. Loss A Lift
06. Weigh Down
07. Afternoon Snacktime
08. Window
09. Super Fidge
10. Lakak
11. December >>>
12. >>>Song

Durée : 42’50
Sortie : mai 2009

Plus+
L’espace MySpace de Your Happy End

Envie de partager :

One thought on “Your Happy End – Seven windows for six dreamers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *