Jacaszek – Pentral

pentral_cover.jpgIci comme ailleurs, l’album Treny de Jacaszek avait marqué bon nombre d’esprits par la mystérieuse profondeur de ses ambiances.
Se décomposant en dix parties, son successeur s’attache à  dépeindre de manière sonore l’intérieur de vieilles églises gothiques basées à  Gdansk. Plus abscons et moins mélodique, Pentral se focalise sur les ambiances minimales et obscures, où orgues, nappes et souffles sont légion, laissant filtrer quelques éléments percussifs épars à  la résonnance assourdie, et quelques bruits environnants aux tonalités métalliques ou cristallines (cloches, triangle, toy piano, tous légèrement asphyxiés).
Globalement claustrophobe, conviant régulièrement des chorales angéliques, Pentral se rapproche par endroits des paysages de désolation et mortifères décrits par Bronnt Industries Kapital sur la BO du film Häxan, ou évoque les fusions dark ambient / néo-classique de Murcof (tout particulièrement sur le 3ème volet, avec ses va-et vient de piano et samples symphoniques).
A ce jeu, Jacaszek parvient à  une étonnante profondeur de champ (Part IV), lorsqu’il échafaude un crescendo d’orgue caverneux et un copieux empilement de strates de nappes et cordes.
Par deux fois, le russe tire l’auditeur de la torpeur en offrant des contrastes stupéfiants, pour ne pas dire terrifiants : d’abord, il nous assomme de secousses telluriques qui pourraient être le fait du jeu simultané de 50 orgues liturgiques s’époumonant (Part II) ; puis récidive sur un Part VI schizophrène par excellence, alternant calme mystique et feutré avec déferlantes d’orgue et de choeurs apocalyptiques.
Accompagné d’un DVD incluant la version Dolby 5.1 de l’album, ainsi qu’un documentaire signé Antek Grzybek, dressant le portrait de l’artiste et traitant de la genèse du disque, Pentral révèle une facette moins consensuelle et moins accueillante de son auteur.

3.gif

Sébastien Radiguet

Durée : 35’50
Sortie : juin 2009
Label : Gusstaff records

Plus+
L’espace MySpace de Jacaszek
Le site officiel du label Gusstaff records

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *