Instinct sauvage, de Fréhel & Alessandra

instinct_sauvage.jpgPas de tromperie sur la marchandise avec »Instinct sauvage » car voici un polar en bande dessinée sans fioriture, qui avance à  100 à  l’heure et dans lequel se déchaînent »les Instincts les plus sauvages !

Décidément la collection KSTR est ouverte à  toutes les formes et les styles de récits, des plus intimistes (le goût du chlore) aux plus haletants comme c’est le cas avec ce livre signé Hevé Fréhel et Joël Alessandra.

Instinct sauvage nous plonge dans la ville de Murdertown où des escrocs se font la guéguerre et réglant leurs comptes à  grands coups de flingues pour des valises pleines de billets
Si l’ambiance rappelle au cinéma Tarantino ou Audiard avec notamment des dialogues plein de formules très imagées, coté BD c’est plutôt à  Baru ou Gipi auxquels on pense en lisant ce thriller où les méchantes brutes sanguinaires et les,  jolies filles pas farouches mènent le bal.

Si le début est assez prenant et plutôt divertissant, l’historie tourne vite en rond et du coup, malgré le rythme toujours soutenu de l’action, les 192 pages nous pariassent finalement bien longues. La faute sans doute à  des personnages assez peu travaillés et à  une histoire qui devient de plus en plus floue au fil des pages.
Bref, si les deux auteurs ont réussi imposer une certain rythme à  leur récit en revanche côté scénario, on aurait préféré quelque chose de plus épuré et pour tout dire de moins biscornu.

2_5.gif

Benoît Richard

Instinct sauvage (one shot)
Scénario :
Dessin :
Editeur : Casterman/coll. KSTR
192 pages couleurs – 18€¬
Parution : juin 2009

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *