Jeronimus tome 2, Dabitch et Pendanx (Naufrage)

Jeronimus_2.jpgSuite de la formidable épopée du Batavia, navire amiral hollandais à  bord duquel le lâche Jeronimus a embarqué un jour pour échapper à  ses responsabilités de père de famille. Au début de ce second tome, on retrouve notre bateau en bien fâcheuse posture. La révolte gronde et bientôt les hommes vont basculer dans la violence. Jeronimus et Ariaen profitent de la situation ainsi que de la faiblesse de commandeur pour diriger la mutinerie. Mais la collision du navire contre les récifs des îles Albrohos au large de l’Australie va quelque peu modifier la donne.

Tout aussi beau et passionnant que le premier tome, cette suite nous plonge en pleine mer et nous fait apprécier à  l’occasion tout le talent de Jean-Denis Pendanx, dessinant ici la mer , le bateau comme des peintures expressionnistes montrant toute la violence de la mutinerie et du naufrage, dans des cardages mettant parfaitement en avant les visages, les corps et le déchaînement de la mer. Pour raconter cette historie, la voix-off de Christophe Dabitch se fait directe, sans fioriture ni aucune forme de lyrisme et donne à  cette oeuvre romanesque à  ce récit d’aventures épique une force rare.
Une deuxième partie tout à  fait réussie qui sera suivie d’un dernier tome qui clôturera, espérons-le, cette trilogie en beauté.

4_5.gif

Benoît Richard

Jeronimus, deuxième partie,
scénario : Christophe Dabitch
dessin : Jean-Denis Pendanx
Editeur : Futuropolis
Format 24,5à—31 cm
96 pages couleurs, 18€¬
Parution : avril 2009

Plus+
Jeronimus tome 1

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *