5+5= Yeti Lane (Ben Pleng)

YetiLane5_5.jpgLe projet Cyann & Ben (définitivement ?) enterré, Ben, LoAc et Charlie Boyer rebondissent avec Yeti Lane. Un groupe avec lequel ils espérèrent faire aussi bien que ce qu’ils avaient montré à  travers les trois albums publiés sous leur ancien nom. A l’occasion de la parution de »Yetit Lane » Ben Pleng nous livre ses albums favoris d’hier et d’aujourd »hui.

septembre 2009

5 disques du moment :

pinkmountaintops.jpg

Pink Mountaintops – Outside Love 2009
Je l’ai découvert dans une voiture avec un ami sur une route Californienne. Ca se prêtait particulièrement bien au décor. J’aime beaucoup son écriture très touchante dans un univers sonore assez spatial.

Jeffrey Lewis & The Junkyard,  – ‘Em Are I
Quel bel album et quel bel artwork. Des chansons parfaites ainsi que quelques tubes. Un univers bien rugueux et bricoleur comme je les aime.

The Dodos – Visiter
Un groupe étonnant. Leur influences blues et country à  la sauce du moment est un régal. Tous les concerts que j’ai vu d’eux sont différents et très marquants. Je suis toujours impressionné de voir des musiciens accomplis et en parfaite harmonie avec leurs instruments. C’est très émouvant.

Atlas Sound – Let The Blind Lead Those Who Can See But Cannot Feel
Même si parfois je m’y perds je me fais toujours rattraper par ce disque. J’adore les disques où sont mêlées de jolies chansons simples et touchantes avec de belles plages ambiantes. Ici c’est le cas et c’est parfait.

Harlem Shakes – Technicolor Health
Je n’ai pas trop entendu parler d’eux. Ce disque m’a été offert par Charlie le batteur de Yeti Lane. C’est une très bonne surprise. On y retrouve beaucoup d’aspects du moment. Des chansons avec de belles mélodies au sein d’un rock destructuré, mais pas trop. On peut ressentir de bons amoureux des vieilles machines d’antan. Je dois certainement m’y reconnaîre…

5 disques pour toujours :

298.jpg

Tom Waits – Bone Machine
Il y a certaines personnes comme Tom Waits qui auront du mal à  être détrônées. Cet album est majestueux de par son écriture et son univers sonore.

Creedence Clearwater Revival – Como’s Factory
Un de mes groupes préférés. J’ai eu la chance de voir John Fogerty sur scène il y a peu de temps. Lorsque qu’il reprend des morceaux de CCR c’est évidemment très émouvant. Ses chemises à  carreaux m’ont quand même manqué.

Spacemen 3 – Recurring
Les dieux du Space Rock. J’ai pris cet album au hasard parmi leur discographie. Ca aurait été trop difficile de choisir.

Pavement – Crooked Rain, Crooked Rain
Mythique bien évidemment. Tout a déjà  été dit, il suffit de l’écouter.

Neil Young – Zuma
Pourquoi Zuma en particulier? Je sais pas vraiment. Car c’est celui ci qui fut mon préféré pendant le plus de temps? Mais ça change tout le temps.

> La chronique de l’album Yeti Lane

Envie de partager :
Publié Dans

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *