Terre des affranchis, de Liliana Lazar

9782847201475.jpgCurieux premier roman que celui de Liliana Lazar ! Née en 1972 en Moldavie roumaine, elle offre avec Terre des affranchis un conte brutal – dans une langue classique et stylée – empreint d’un naturalisme poétique et d’une fiévreuse excentricité des plus fantastiques »

l’histoire de Terre des affranchis se déroule de l’avènement de Ceausescu à  sa chute. l’étrange et envoûtant récit de Liliana Lazar a pour principal personnage Victor Luca, membre d’une famille maudite – un être fruste et malheureux, cruel et bon, coupable de plusieurs assassinats non élucidés. Il vit caché dans la forêt moldave, lieu de toutes les superstitions, près de La Fosse aux Lions, un lac maléfique abritant bien des secrets.
Le désir de rédemption de Victor Luca l’amènera à  accepter de vivre cloîtré dans une maison en tant que copiste afin de sauver les écrits des saints, interdits sous le régime communiste.

Terre des affranchis, à  la fois ode à  la toute-puissance de la nature et évocation des tourments du corps et de l’esprit, se lit comme un roman paîen. Il nous projette dans un univers âpre et sensuel et dans la violence brutale des croyances populaires.
Cette Terre des affranchis s’ensemence donc dans un terreau littéraire où religion et phénomènes surnaturels [les moroî, morts-vivants qui errent dans les lieux abandonnés] viennent mordiller l’âme des pauvres mortels. Et les références littéraires de l’auteure renvoient à  un thème particulièrement dostoîevskien, celui de la culpabilité et de la volupté du crime.

Le système narratif du roman de Liliana Lazar fonctionne sans heurts, et l’on pénètre dans une histoire palpitante – près de 200 pages – qui se déroule à  la lisière du village de Slobozia au nord de la Roumanie. Peuplée de policiers, de vagabonds et d’ecclésiastiques, Terre des affranchis a des allures de thriller des Carpates mâtiné d’un parfum du Nom de la rose.
Le climat – très prenant – de Terre des affranchis peut également faire songer à  celui du roman Les Effrois de Hubert Haddad avec un zeste du Thérèse Raquin de Zola !

Un roman noir, aussi, à  l’ironie mordante par son amoralité : ce grand pécheur de Victor Luca devient avec la chute de Ceausescu un modèle pour ses compatriotes, un superpeople dont on lui attribue – de façon erronée – la paternité d’un best-seller intitulé  » La Rédemption de Victor Luca « .
Avec Terre des affranchis, ce roman aux senteurs de mandragore et de monastères brumeux, Liliana Lazar – qui semble animée d’une féroce pulsion littéraire – nous livre un livre aussi tonique qu’insolite.

Thierry de Fages

4.gif

Terre des affranchis
de Liliana Lazar
éditions Gaîa
208 pages – 18€¬
Parution : 2009

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *