The Informant !

affiche.jpgAprès l’intermède expérimental qu’était Girlfriend Experience, le prolifique Steven Soderbergh est de retour à  peine quelques mois plus tard pour The Informant, ! Malgré la présence de la star Matt Damon, ce nouveau film n’est certainement pas à  ranger aux côtés des divertissants Ocean’ s xx. Disons qu’il se situe à  la frontière de plusieurs genres et qu’il permet, une fois encore, à  son réalisateur de prouver son hyperactivité et son sens de la mise en scène.

Inspiré de faits réels, The Informant, ! raconte l’histoire de Mark Whitacre, un brillant cadre supérieur promis à  une belle carrière au sein du géant agroalimentaire qui l’emploie, mais qui choisit de devenir un indic pour le FBI, en dénonçant les pratiques monopolistiques de son patron. Le démarrage est assez fastidieux, nous abreuvant de détails techniques sur les manoeuvres financières de l’entreprise. Sans cesse en voyage d’affaires autour du monde, Mark organise des réunions et des rencontres afin d’accumuler les preuves des agissements illégaux et des accords illicites d’entente sur les prix et les parts de marché que les différents acteurs entendent bien conclure.

On prend nettement plus d’intérêt à  cette machination ourdie en secret par le Ministère de la Justice lorsque les rouages de celle-ci se grippent du fait des mensonges et du double jeu mené par Mark. En effet, tandis qu’il entreprend de révéler les malversations de ses chefs – pour des motivations d’ailleurs plutôt floues – il se livre en parallèle à  des détournements de fonds pour son propre compte. Peu discret aussi bien envers certains de ses collègues qu’auprès des journalistes quand les événements tournent mal, il finit par faire capoter la délicate affaire montée par les services secrets.

Mythomane doublé d’un schizophrène, Mark Whitacre sème le doute et le trouble. Le montant de l’argent qu’il a détourné ne fait qu’augmenter au fur et à  mesure et on n’est jamais au bout de nos surprises en matière de révélations et de découvertes. Autoproclamé l’agent 0014 – car deux fois plus malin que James Bond – le cadre binoclard, moustachu et enrobé est à  la fois confondant de naîveté et de candeur dans sa recherche puérile de reconnaissance et de protection et à  la fois roublard et rusé.

Comédie rythmée à  l’interprétation impeccable – de Matt Damon dans une composition remarquable à  tous les seconds rôles – The Informant, ! nous plonge avec délice dans les années 70 en proposant une imagerie tout à  fait sympathique et décalée, où l’humour loufoque est déclenché par l’ébahissement grandissant des agents gouvernementaux face à  l’amateurisme et la ruse de Mark Whitacre. La fiction dépasse ici largement la réalité et la sophistication du film procure un réel plaisir.

Patrick Braganti

3_5.gif

The Informant !
Film américain de Steven Soderbergh
Genre : Comédie
Durée : 1h47
Sortie : 30 Septembre 2009
Avec Matt Damon, Scott Bakula, Joel McHale,…

La bande-annonce :

Plus d’infos sur ce film

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *