…à  la folie, de Sylvain Ricard & James

alafolie.jpgAprès nous avoir raconté, avec une bonne dose d’humour, la vie en entreprise (« Open space » 1 et 2) puis le salon du »Livre sur la place » à  Nancy pour l’ excellent Potager moderne (La revue »Patate douce »), James revient cette fois en compagnie de Sylvain Ricard pour un sujet plus grave, le problème de la violence conjugale.
Alerté par la lecture d’un rapport publié par Amnesty International en 2006, Sylvain Ricard décide de s’attaquer à  ce délicat sujet, encore assez tabou dans notre société.
Plutôt que de nous servir un récit démonstratif ou spectaculaire, les deux auteurs mettent en place un dispositif mettant en scène un couple assis sur le canapé, évoquant chacun à  leur tout leur tour, comme une confession intime, leur rapport à  l’autre et leur vison de la relation conjugale ou les souvenirs qui leur viennent à  l’esprit.
Il s se sont connus étudiants, elle était follement amoureuse de lui, puis ils se sont mariés. Désormais, lui gagne bien sa vie dans vie dans une entreprise. Du coup, elle, reste au foyer pour être aux petit soin avec son mari. Mais au fil du temps, les relations se dégradent jusqu’à  ce que survienne la première gifle »

Dans un huis-clos sans pathos, parfaitement maîtrisé, on suit le récit de la vie de ce couple (presque) ordinaire, nous racontant sans faux-semblant, la dégradation des relations et la lente descente aux enfers pour l’épouse victime de sévices répétés, de harcèlement moral, le tout noyés dans la banalité du quotidien de gens respectables et socialement établis.
Au-delà  de la relation de couple, les auteurs décrivent également bien la solitude dans laquelle se retrouve l’être meurtri, ne bénéficiant, dans ces cas là , que de peu de soutien de l’entourage familial et finissant même parfois par retourner à  le sentiment de culpabilité contre elle.
Le dessin tout en douceur de James, les situations posées, le récit lucide, les explications d’une grande précision et pleines de sincérité créent une distance juste et nécessaire et rendent ce livre passionnant de bout en bout.

Benoît Richard

4_5.gif

…à  la folie
Scénario : Sylvain Ricard
Dessin : James
Editeur : Futuropolis
144 pages – 20€¬
Parution : septembre 2009

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *