Martha calamity Jane, les années 1870-1876

couvmarthajane2.jpgOn l’attendait avec impatience, voici donc le second volet la vie de Martha Calamity Jane mis en image par Matthieu Blanchin et raconté Christian Perrissin. Après un premier volet où l’on découvrait les premières années de cette femme née en 1852 dans le Missouri, le second couvre les années 1870 – 1876. Un récit entrecoupé de souvenirs, où l’on apprend, entre autres choses, comment Jane a rencontré le fameux Wild Bill Hickok, avec lequel elle aura une fille, et comment elle devra se résoudre à  abandonner cette progéniture à  un couple aisé. Rongé par la culpabilité, Jane finira par sombrer dans l’alcool et fera naître ainsi sa légende de »Calamity Jane » !

Tout aussi passionnant que le précédent, ce tome 2 nous plonge dans un far ouest plus réaliste que jamais qui nous rappelle évidemment celui de l’immense série »Deadwood, » avec un aspect documentaire et une science du détail qui fait toujours la différence et qui donne toute sa personnalité et sa force à  ce livre. Un livre qui rend évidemment Jane très attachante, et dont le destin,  hors du commun, romancé ou non, est évidemment un objet de récit littéraire tout à  fait intéressant à  condition de ne pas l’enrober dans de la soie. Heureusement, ici on est plus dans la toile de jute avec un dessin aux tons sépia, vif, rendant la lecture toujours captivante. Rendez-vous en 2010 pour la fin de l’histoire.

4.gif

Benoît Richard

Martha Jane Cannary
les années 1870-1876
Sénario : Christian Perrissin
Dessin : Matthieu Blanchin
Editeur : Futuropolis
128 pages – 22 €¬
Publication : 08/10/2009

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *