Gliss – Devotion implosion

gliss.jpgDe temps à  autres, et heureusement d’ailleurs, on lance sur la platine un CD dont on ne sait rien ou pas grand-chose, et la surprise se révèle bonne. Devotion implosion avec sa pochette en  » blurry picture,  » est arrivé comme ça. Pouvait-on soupçonner une petite vague sonique telle que celle qui nous a lavé la tête, ? Oui sans doute, en fait.

Les débuts de l’histoire du groupe semblent chaotiques. Il y a des histoires de split circa 2002 avec des remises en question et des envies de continuer vs. tout envoyer ballader. Il y a du rock dans cette histoire , et le groupe est au diapason.,  En 2008 ce qui reste du groupe californien,,  Martin et David rencontrent,  Victoria,,  la danoise, et décident de continuer / recommencer en version trio.

Devotion implosion est à  cette image, témoin d’une énergie volontaire et d’un resserrement autour de l’essentiel, : guitare, batterie, voix. l’album déboule comme la vague du nowhere de Ride, avec un peu de noirceur tout en esprit caverneux, énormément de hargne et un putain de mur du son propre au shoegazzers du début des nineties (qui reviennent en grâce ces derniers temps, juste pour flatter ma nostalgie). On songe bien sûr à  My bloody valentine, mais aussi à  la pop dark et bruitiste de Jesus and Mary Chain.

Tout va vite, fort et directement aux extrémités. Le trio permute souvent d’instruments, comme si de rien n’était et les quelques images de concert sont comme autant d’instantanés d’explosions (implosions, ?) où tout peut arriver, même jouer nu devant le public. Le son est à  l’avenant. Une boule sonore envoyée dans les gencives en mode ramassé.

On pourrait , pinailler et quand même signaler qu’il manque encore un peu d’efficacité mélodique pour que Gliss se hisse au rang des groupes indispensables entendus cette année. Il n’empêche qu’une décharge d’adrénaline, d’hormones et d’électricité pour finir une année 2009 somme toute assez morose, ça suffit largement à  réjouir votre serviteur.

Denis Verloes

3.gif

Tracklist

01. Morning Light
02. 29 Acts Of Love
03. Sleep
04. Beauty
05. Anybody Inside
06. Lovers In The Bathroom
07. Sad Eyes
08. The Patrol
09. Love Songs
10. Sister Sister

Label: Ryko / Naîve
Date de sortie:
avril 2009

Plus+
Le site officiel
L’espace Myspace
Les vidéos sur Youtube

La vidéo de Morning light via Youtube

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *