L’Espion de Staline, de Isabelle Kreitz

Dans ce premier livre publié en France, l’allemande Isabel Kreitz raconte la folle historie de l’espion Richard Sorge, un personnage authentique ! Engagé, alcoolique et homme à  femmes, hostile au régime nazi, Sorge a pourtant toute la confiance de l’ambassadeur Ott, ce qui ne l’empêchera pas de révéler aux soviétique la date de l’invasion de la Russie par l’armée hitlérienne. Une information dont ne fera d’ailleurs rien Staline

Personnage romanesque au possible, Richard Sorge était un sujet de roman ou de bande dessinée tout trouvé pour Isabel Kreitz qui décide de raconter la vie de cet homme à  travers plusieurs témoignages et notamment celui de la pianiste Eta Eta Harich-Steiner qui le fréquenta durant quelques temps.
Communiste déguisé en bon serviteur du régime nazi, Sorge ira au bout de son engagement et de son destin, au prix de sa vie puisque ce dernier sera finalement arrêté puis fusillé par les japonais.
Dans un récit tout au crayon dense et précis, plutôt bien mené par Isabel Kreitz, l’espion de Staline (Die Soche mit Sorge), a le mérite de mettre en lumière ce moment d’histoire méconnu, mais aussi l’engagement déterminent d’un homme qui voulait renverser Hitler dans le vaste conflit de la seconde guerre mondiale.

3_5.gif

Benoît Richard

L’Espion de Staline
Scénario & dessin : Isabelle Kreitz
Editeur : Casterman/Ecritures
256 pages – 16€¬
Parution : janvier 2010

Envie de partager :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *